Signature du pré-contrat d’objectifs et de moyens

La dernière grande opération du 1er projet d'établissement du CHU de Reims s'est achevée en novembre 2002 avec la mise en service du bloc opératoire Robert-Debré. Aujourd'hui, le CHU prépare son avenir et le planifie dans son second projet d'établissement. Même si celui-ci n'est pas tout à fait finalisé, les grandes lignes sont d'ores et déjà connues...

La dernière grande opération du 1er projet d’établissement du CHU de Reims s’est achevée en novembre 2002 avec la mise en service du bloc opératoire Robert-Debré.

Aujourd’hui, le CHU prépare son avenir et le planifie dans son second projet d’établissement. Même si celui-ci n’est pas tout à fait finalisé, les grandes lignes sont d’ores et déjà connues : le Comité de Pilotage du Projet d’Etablissement a opté pour une restructuration complète de l’établissement qui conduirait à un ensemble parfaitement homogène articulé autour d’un plateau technique lourd partageable par l’ensemble des pôles.

Mais, dans un premier temps, il apparaît indispensable de programmer des opérations de mise en sécurité ou de rénovation de services vétustes. En effet, le diagnostic réalisé en 2001 confirme que la plupart des locaux du CHU nécessitent une restructuration lourde qui prendra du temps : les études dureront 4 ans pour un plan se déroulant sur une période de 10 ans. Cependant, tous les secteurs d’activité du CHU ne peuvent attendre un délai aussi long ; le pré-contrat d’objectifs et de moyens permet d’engager dès à présent et pour cinq ans des opérations essentielles au bon fonctionnement de notre établissement.

Sans dresser un catalogue exhaustif de toutes ces mesures, on peut cependant citer :

Les opérations inscrites au 1er projet d’établissement
– 2ème et 3ème phases du bloc opératoire Robert-Debré (création d’une unité de chirurgie ambulatoire, restructuration du secteur de surveillance post-interventionnelle et des vestiaires et restructuration de la zone accueil  transfert)
– restructuration de l’unité de réanimation polyvalente
– achèvement de la rénovation des consultations externes de l’hôpital Robert Debré

Des opérations programmées à partir de 2003
– rénovation de la psychiatrie et construction d’une unité pour adolescents
– plan d’archivage médical
– restructuration de la pharmacie
– mise en conformité aux normes de sécurité : sécurité incendie pour les résidences pour personnes âgées, prévention contre la légionelle, climatisation du bloc de traumatologie &
– humanisation des chambres
– équipements : équipements lourds, équipements concourant à la prévention des infections nosocomiales, équipements pour les consultations rénovées
– réalisation du plan d’action du système d’information

Les opérations inscrites au 2ème projet d’établissement à programmer sur la période 2003 /2007
– rapprochement de services en vue de la constitution des futurs pôles d’activité
– mise en conformité des urgences pédiatriques, des blocs de neurochirurgie et d’orthopédie, et du bloc d’urgence
– mise à niveau des équipements médicaux
– investissements liés au schéma directeur du système d’information

Grâce à ce programme le CHU continuera à assurer ses missions auprès des patients dans les meilleures conditions de sécurité et de confort.

Le pré-contrat d’objectifs et de moyens attribue au CHU une nouvelle dotation de 800 000 euros par an de 2002 à 2005, soit un cumul pérenne de 3,2 millions d’euros pour réaliser l’ensemble de ces projets.
Ce pré-contrat prélude au contrat d’objectifs et de moyens. Celui-ci intègrera les autres éléments du projet d’établissement et notamment les opérations et les études dans la perspective de la mise en oeuvre du plan directeur à moyen terme.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.