Signature d’une convention avec l’association « FAIS-MOI SIGNE »

Le 4 juin 2003, le CHU de Nantes et l'association « fais-moi signe » ont signé une convention afin de faciliter les démarches des personnes sourdes et malentendantes hospitalisées dans les 7 sites hospitaliers du CHU.

Le 4 juin 2003, le CHU de Nantes et l’association « fais-moi signe » ont signé une convention afin de faciliter les démarches des personnes sourdes et malentendantes hospitalisées dans les 7 sites hospitaliers du CHU. La cérémonie s’est déroulée en présence de M Boennec vice président du Conseil Général de Loire Atlantique et de Mme Choquet adjointe à la municipalité de Nantes,

L’intervention des bénévoles de l’association « fais-moi signe »,qui sont essentiellement des anciens professeurs de l’Institut de sourd de la Persagottierre, se fera en lien avec l’association des Visiteurs des Malades en milieu hospitalier. Ils proposeront au patient qui le souhaite la visite d’un médiateur chargé de l’aider dans ses relations quotidiennes avec le monde hospitalier, permet-tant ainsi de limiter les conséquences de son handicap et de son isolement.

Pour le CHU de Nantes et pour les membres de l’association, la convention représente une avancée significative pour faciliter l’accès à l’hôpital des per-sonnes sourdes et malentendantes et s’inscrit dans de l’année européenne des personnes handicapées

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.