Simulateur de conduite automobile pour personne à mobilité réduite

Le Service de Médecine Physique et de Réadaptation du CHU de Nice, Hôpital de l'Archet, vient d'acquérir un simulateur de conduite automobile pour personne à mobilité réduite offert par le Conseil Général et le Fonds d'entraide et de solidarité du groupe GMF.

Le Service de Médecine Physique et de Réadaptation du CHU de Nice, Hôpital de l’Archet, vient d’acquérir un simulateur de conduite automobile pour personne à mobilité réduite offert par le Conseil Général et le Fonds d’entraide et de solidarité du groupe GMF.

Cette acquisition s’inscrit dans une prise en charge globale du handicap aussi bien dans une dimension de prévention que de réinsertion et dans une action départementale de collaboration avec les services de la Sécurité Routière de la Préfecture des Alpes-Maritimes et du service du permis de conduire.

Ce matériel est destiné à l’évaluation des capacités et des compétences en situation pratique. Il propose des compensations nécessaires à la conduite automobile chez les handicapés, notamment post-traumatisés avec lésions cérébrales ou sur maladie neurologique évolutive. Il doit permettre non seulement de mieux rééduquer ces patients mais aussi de mener des actions de prévention par une nouvelle évaluation de leur comportement en condition de circulation routière. Il permettra un réentraînement et apprentissage aux commandes adaptées, à orienter les personnes handicapées vers les procédures d’aménagement et de réévaluation en coopération avec les services administratifs départementaux.

L’acquisition de ce matériel est le fruit d’un travail collaboratif entre le service de Médecine Physique du CHU de Nice, le milieu associatif concerné et les services administratifs du département. Le financement a été obtenu grâce à des subventions à part pratiquement égale du Conseil Général et de la Compagnie d’Assurance GMF à qui nous apportons nos remerciements.

Notons que ce type de matériel est déjà utilisé dans plusieurs centres de prise en charge du handicap moteur en France mais pour la première fois il est placé dans une véritable interface entre milieu rééducatif et service administratif de la Sécurité Routière.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.