Simulation : préparer le personnel à « assurer » dans les nouveaux locaux

La simulation, nouvel outil dans la conduite de changement : afin de préparer au mieux son grand déménagement, le CHU Amiens-Picardie a utilisé les technologies les plus avant-gardistes pour familiariser les professionnels à leur nouvel environnement de travail, avant l’arrivée des patients. Trois parcours patients ont été identifiés avec les équipes

La simulation, nouvel outil dans la conduite de changement : afin de préparer au mieux son grand déménagement, le CHU Amiens-Picardie a utilisé les technologies les plus avant-gardistes pour familiariser les professionnels à leur nouvel environnement de travail, avant l’arrivée des patients. Trois parcours patients ont été identifiés avec les équipes pour être testés dans le cadre de simulations : la prise en charge d’une parturiente et du nouveau-né, d’un patient victime d’un arrêt cardiaque et d’un blessé traumatisé grave. Ces mises en scène avaient été conçues par le Centre de Pédagogie Active et Simulation en santé (CPA SimUSanté©), lauréat IDEFI 2012 qui a mis à disposition un patient simulé, un simulateur haute-fidélité et assurer l’évaluation observationnelle.
Près d’une centaine de personnels  (Infirmiers, infirmiers anesthésistes, médecins obstétriciens, pédiatres, urgentistes, cardiologues, anesthésistes réanimateurs, radiologue, brancardiers, aides-soignants, ambulanciers, manipulateurs radio, sages-femmes) ont participé à ces exercices à vocation pédagogiques. Ces simulations ont permis de confirmer les procédures et d’identifier des mesures d’amélioration sur l’environnement de travail. 

Très pragmatique, cette application innovante de la simulation en santé
s’inscrit dans une démarche de qualité et de sécurité des soins. Les débriefings et les réajustements ont permis de lever certaines appréhensions et de réajuster immédiatement l’ergonomie de certains postes de soins.  Cette appropriation en toute sécurité a induit un sentiment général de confort de travail. Pour confirmer ce ressenti, la qualité de la prise en charge réelle d’un nouveau-né en détresse respiratoire dès l’installation de la maternité dans les nouveaux locaux a été soulignée par l’ensemble du personnel.
Les activités du CHU d’Amiens, éclatées sur 4 sites, sont en cours de regroupement dans un bâtiment neuf de plus de 120 000m² jusqu’au 6 novembre 2014. Motivées par la qualité de l’outil mis à leur disposition, les équipes soignantes doivent s’adapter à des changements organisationnels et environnementaux. Travaillant en collaboration avec l’Institut d’Ingénierie en Santé de l’Université Picardie Jules Verne (UPJV), le CPA SimUSanté est convaincu de la transférabilité de ce mode opératoire lors de changement d’organisation et/ou de la réalisation de nouveaux locaux de soins.
Avec le CHU Amiens-Picardie, l’équipe du CPA SimUSanté a adapté le principe essentiel sur lequel est fondée la simulation en santé : « jamais la première fois sur le patient »  à une démarche d’appropriation d’un nouvel environnement de travail.
Contact : Pr Christine Ammirati, Béatrice Jamault, Drs Carole Amsallem, Maxime Gignon
Courriel : caudroy.genevieve@chu-amiens.fr
www.cpa-simusante.org
Tél : 03 22 66 84 60

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.