Soins de suite et de réadaptation (SSR) – l’Atlas 2010 de la FHF

Tout savoir sur l'offre de soins de suite et de réadaptation (SSR) : l'Atlas 2010 de la Fédération Hospitalière de France rassemble l'ensemble des indicateurs de ce secteur trop longtemps méconnu et marginalisé. Tableaux, cartes, analyses comparatives des durées moyennes de séjour (DMS)… au total : 160 pages de ressources documentaires qui aideront les décideurs à apprécier les opportunités et limites de l'offre de SSR et à fluidifier le parcours du patient, de sa sortie d'un service de court séjour à son entrée en soins de suite. L'étude porte notamment sur la poursuite de soins médicaux cardio-vasculaires/respiratoires, neuro-musculaires, de santé mentale, sensoriels et cutanés, viscéraux, rhumato-orthopédiques, post-traumatiques, amputations, soins palliatifs, nutritionnels et de gériatrie aiguë

Tout savoir sur l’offre de soins de suite et de réadaptation (SSR) : l’Atlas 2010 de la Fédération Hospitalière de France rassemble l’ensemble des indicateurs de ce secteur trop longtemps méconnu et marginalisé. Tableaux, cartes, analyses comparatives des durées moyennes de séjour (DMS)… au total : 160 pages de ressources documentaires qui aideront les décideurs à apprécier les opportunités et limites de l’offre de SSR et à fluidifier le parcours du patient, de sa sortie d’un service de court séjour à son entrée en soins de suite. L’étude porte notamment sur la poursuite de soins médicaux cardio-vasculaires/respiratoires, neuro-musculaires, de santé mentale, sensoriels et cutanés, viscéraux, rhumato-orthopédiques, post-traumatiques, amputations, soins palliatifs, nutritionnels et de gériatrie aiguë.

Les enseignements de l’Atlas
Activité périphérique aux soins assurée par plus de 1 700 établissements de tout statut juridique, les soins de suite et de réadaptation souffrent d’un morcellement des structures, d’un relatif manque d’intérêt. Or « Une offre de soins de suite et de réadaptation est le corollaire d’une activité de court de qualité et efficiente » argumentent Jean Léonetti, Président de la FHF et Gérard Vincent, délégué général.

La répartition de l’offre en fonction des établissements
1 760 établissements d’une capacité totale de 95 348 lits
866 structures publiques (49%) – 39 800 lits
487 privées non lucratives (28%) – 28 900 lits
407 privés lucratifs (23%) – 26 700 lits

Le taux d’équipement par région : des disparités importantes
PACA arrive en tête avec un taux de 221 lits et places pour 100 000 habitants puis vient le Laguedoc Rousillon avec un taux de 206. En avant dernière position on retrouve la Champagne-Ardenne 106 et les DOM, 97. Données intéressantes quant elles sont comparées aux besoins. Une simulation montre ce que donnerait région par région le passage à un taux d’équipement de 1,65 lit et place pour 1 000 habitants. Les analystes en déduisent le niveau de sous équipement des DOM d’abord avec un manque de capacité de 1 207 lits et places pour 100 000 habitants mais aussi de l’Ile de France (manque 1 170) et du Nord-Pas-de-Calais.(manque 1 101). Le corollaire de cette étude est la surcapacité de certaines régions. Selon ce calcul la Côte d’Azur se retrouve en surcapacité de 2 728 lits et places pour 100 000 habitants et le Languedoc-Roussillon de 1 053 lits et places !

Cartes à l’appui, la FHF évalue aussi la performance du lien entre court séjour et SSR et pointe la répartition déséquilibrée de l’offre par secteur. Elle constate l’existence de filières privées performantes et des inadéquations importantes dans les services MCO du secteur public.

Enfin, le chapitre consacré aux sur-DMS est riche d’enseignement. On apprend que le nombre de journées excédentaires en court séjour s’élèvent à 1 674 000 – ce qui notent les auteurs équivaudrait à 4 586 lits par an occupés par des séjours trop longs ! Cette mise en relief permet à la FHF d’étudier les causes de cet engorgement. Pourquoi les établissements rencontrent-ils tant de difficulté à trouver des solutions d’aval pour leurs patients ? Les raisons avancées : des problèmes d’organisation interne ou problèmes individuels de dépendance ou d’isolement social.

L’Atlas 2010 soins de suite et de réadaptation : un secteur à découvrir…

Atlas SSR 2010
Distribution HERAL
44 rue Jules Ferry
94784 Vitry-sur-Seine Cedex
Tél : 01.45.73.69.20
Prix de vente 155 euros TTC pour les adhérents FHF, 190 euros pour les adhérents Fehap et 300 euros pour les non-adhérents

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.