Soins palliatifs : le souci du bien-être du patient et de ses proches

Le service de Soins palliatifs du CHU de Saint-Etienne propose différents soins de support et de confort en complément des traitements médicamenteux : diététique, relaxation/sophrologie, balnéothérapie, ostéopathie (en partenariat avec l’école d’ostéopathie de Saint-Etienne) et … sonothérapie. Entre musicothérapie et relaxologie, la sonothérapie vise une relaxation profonde en utilisant une gamme d’accords.
Le service de Soins palliatifs du CHU de Saint-Etienne propose différents soins de support et de confort en complément des traitements médicamenteux : diététique, relaxation/sophrologie, balnéothérapie, ostéopathie (en partenariat avec l’école d’ostéopathie de Saint-Etienne) et … sonothérapie.  Entre musicothérapie et relaxologie, la sonothérapie vise une relaxation profonde en utilisant une gamme d’accords. 
Catherine Lefebvre, sonothérapeute intervient depuis 2011 auprès des patients en séance individuelle. Elle transmet aux patients des sensations agréables tant pour le corps que pour l’esprit, à travers des instruments aux sonorités douces, comme le carillon, le tambour de la mer (qui imite le son du ressac), le bâton de pluie, les bols chantants… Le ressenti du son peut induire un apaisement, une détente, une paix intérieure, un moment de calme et de sérénité. 
Les proches sont associés
Devant la curiosité et le questionnement des proches, l’équipe a instauré des séances à leur attention comprenant un temps de découverte pour une meilleure compréhension de la de cette technique du « Toucher par les Sons ». 
Le projet, validé par l’équipe médicale et paramédicale, est déployé depuis l’automne 2014. Les séances « entourage proche » ont lieu sur proposition de l’art-thérapeute après avis de l’équipe paramédicale. Elles se déroulent dans un lieu dédié et au « calme » pour favoriser la détente. 
L’enquête de satisfaction menée auprès de l’entourage montre des retours très positifs et conforte l’intérêt de cet accompagnement. Les participants expriment une diminution de divers symptômes liés au stress, comme la sensation de peur, l’estomac noué, l’anxiété, les tensions et l’énervement. L’humeur s’améliore également. 
L’initiative apaisante de Saint-Etienne revêt une résonance particulière dans le contexte actuel très polémique autour de la fin de vie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Panneau photovoltaïque

Le CHU durable, ou la nécessité de se tourner vert l’avenir

Installation de panneaux photovoltaïques, réduction des déchets, plan d’actions quinquennal etc. Comme d’autres établissements en France, et dans une période de nécessaire appropriation de solutions durables, le CHU de Clermont-Ferrand a pris le train en marche de l’éco-responsabilité. Si beaucoup reste à faire, quelques initiatives sont déjà à mettre à son crédit.

Chirurgie de l’obésité : une nouvelle expérimentation pour accompagner les patients aux HCL

Le Centre Intégré de l’Obésité des Hospices Civils de Lyon et la clinique Les Lilas Bleus participent, aux côtés des CHU de Toulouse et de Lille, à la mise en œuvre de l’expérimentation Article 51 national « Baria-Up », pour une durée de cinq ans. Ce premier parcours d’accompagnement de longue durée pour la chirurgie de l’obésité a accueilli en février ses deux premiers patients.