Votre navigateur ne supporte pas Javascript. Pour une meilleure navigation activez le javascript.
  • page facebook de reseau CHU
  • page Tweeter de reseau chu
  • abonnez-vous à nos flux RSS
Agrandir le texte Diminuer le texte

Spasticité : pour un meilleur développement de l’enfant

CHRU de Nancy - lundi 07 janvier 2019. 1331 vu(s)

jambes enfant

Spasticité : les interventions ont lieu généralement entre l’âge de 6 et 12 ans ©CHRU de Nancy

Le service de Neurochirurgie pédiatrique du CHRU de Nancy propose une prise en charge pluridisciplinaire de la spasticité en partenariat avec l'Institut Régional de médecine physique et de Réadaptation (IRR). Neurochirurgiens, orthopédistes, médecins rééducateurs et kinésithérapeutes traitent les enfants de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est.

La spasticité est un phénomène d'origine neuro-musculaire qui définit la tendance d’un muscle à être contracté. Survenant lors de paralysies cérébrales, de traumatismes crâniens graves, d’AVC ou suite à une noyade, l’excès de tonus se traduit par des raideurs extrêmes des membres. Il entraîne une stagnation voire une régression du développement de l’enfant. 

Nancy est l’un des seuls centres en France à proposer une prise en charge pluridisciplinaire et complète de la spasticité chez l’enfant. L'ensemble des techniques chirurgicales y est réalisé : rhizotomies dorsales (radicotomies dorsales postérieures), neurotomies des nerfs périphériques (bras et jambes), mise en place de pompe à Liorésal, chirurgies orthopédiques adaptées.

Les interventions sont réalisées par le service de Neurochirurgie pédiatrique du CHRU (référent Dr Anthony Joud) après décision collégiale. La première consultation et le suivi post opératoire systématique sont assurés au centre de médecine physique et de réadaptation pour enfants de Flavigny-sur-Moselle (IRR).

Cette activité hautement spécialisée a été développée en 2016 grâce au recrutement par le CHRU en tant que consultant, du Pr Marc Sindou, ancien chef de service de Neurochirurgie fonctionnelle à Lyon. 

Sans atteindre une récupération totale des fonctions motrices empêchées, la médecine actuelle apporte des progrès significatifs aux jeunes patients et à leurs aidants en corrigeant les raideurs musculaires. Les interventions ont lieu généralement entre l’âge de 6 et 12 ans : ni trop tôt, ni trop tard, pour permettre le meilleur développement possible de l’enfant.

 

 


Catégorie : CHRU Nancy, Maladies rares, Newsletter 974 - 22/01/2019

Pour plus d’information : CHRU Nancy


Les commentaires pour cet article :


Pas de commentaire

Ajouter un commentaire


L’afflux de spams et de messages publicitaires rend obligatoire l’insertion de filtres. Pour que cet espace continue à bien remplir sa fonction de passerelle entre les internautes et les institutions, nous vous invitons à remplir les cadres ci-dessous ainsi que le code qui figure dans l'image avant de nous transmettre votre commentaire. Merci de votre compréhension.



*



*

*



*


* - champ obligatoire

Voir les règles de l'espace réaction

newsletter la carte des CHU

Welcome to France University Hospitals

Se faire soigner dans un CHU de France

reseau-chu international

32 établissements de pointe
vous accueillent

picto reseau-chu international

Les rendez-vous santé

  • 22 mars - 27 mars : semaine nationale de l'incontinence
  • 22 mars : journée mondiale de l'eau
  • 23 mars : journée française de l'allergie
  • 23 mars : Fête de l'internet
  • 24 mars - 30 mars : semaine nationale contre le cancer colorectal
Voir toutes les dates ...
1ère mondiales médicales les chu en 2020 culture et sante La communication des CHU Article les plus lus publications de reseau-chu offre emploi dans le médicale soumettre un article

Mis à jour le :  21-03-2019