Ste Marguerite accueille les personnes âgées

Depuis le début de l'année 2009, l'hôpital Sainte Marguerite accueille le nouveau centre de soins de suite et de réadaptation de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Originalité de l'opération : son mode d'exploitation assuré conjointement par l'AP-HM et par l'Union pour la gestion des établissements des caisses d'assurance maladie Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse.

Depuis le début de l’année 2009, l’hôpital Sainte Marguerite accueille le nouveau centre de soins de suite et de réadaptation de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Originalité de l’opération : son mode d’exploitation assuré conjointement par l’AP-HM et par l’Union pour la gestion des établissements des caisses d’assurance maladie Provence-Alpes-Côte d’Azur Corse.

Le développement des filières gériatrique et de soins de suite, de rééducation et de réadaptation répond à un véritable besoin de santé publique dans en région Provence – Alpes – Côte d’Azur. Pour satisfaire cette priorité inscrite au projet d’établissement 2004-2009 de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, les hôpitaux Sud se recentrent progressivement sur la prise en charge des personnes âgées et l’accueil des patients en soins de suite et réadaptation. A terme, près de 12 000 m2 seront exclusivement dédiés aux activités de Soins de Suite et de Réadaptation.

Une partie des lits est directement gérée par l’AP-HM afin d’assurer la qualité et la continuité des soins, une autre partie sera exploitée par un partenaire extérieur afin de lui permettre de compléter ses filières de soins locales. Jean-Pierre Albesano, Directeur Général de l’Union pour la gestion des établissements des caisses d’assurance maladie Provence-Alpes-Côte d’Azur Corse (Ugecam Pacac) et Jean-Paul Segade, Directeur Général de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille ont signé une convention d’occupation temporaire du domaine public. Cet accord permet à l’UGECAM Pacac d’installer et d’exploiter, sur le site des hôpitaux Sud de l’AP-HM, des unités d’hospitalisation (110 lits d’hospitalisation temps plein et 40 lits d’hôpitaux de jour) et un plateau technique de rééducation fonctionnelle.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.