Stérilisation par voie hystéroscopique

Le CHU de Nantes novateur dans le développement de la chirurgie ambulatoire en gynécologie obstétrique : En 2002, le Professeur Patrice Lopes a été le premier en France à pratiquer la stérilisation par voie hystéroscopique. Une technique simple et efficace, sans incision et beaucoup moins traumatisante pour la femme qui peut repartir après quelques heures.

Le CHU de Nantes novateur dans le développement de la chirurgie ambulatoire en gynécologie obstétrique : En 2002, le Professeur Patrice Lopes a été le premier en France à pratiquer la stérilisation par voie hystéroscopique. Une technique simple et efficace, sans incision et beaucoup moins traumatisante pour la femme qui peut repartir après quelques heures.

Cette nouvelle technique devait permettre à terme de réaliser l’intervention en chirurgie ambulatoire.

Légale en France depuis le 4 juillet 2001 chez les femmes majeures, la stérilisation tubaire est pratiquée actuellement sur 70 000 femmes. La stérilisation tubaire sous contrôle coelioscopique est actuellement la méthode de référence. C’est un acte chirurgical qui impose une anesthésie générale.

La technique développée par le Pr Lopes, avec l’aide de la société Conceptus a permis :
– de rendre moins traumatique le geste chirurgical (sténose des trompes par les voies naturelles et non plus par la coelioscopie qui impose une incision),
– de réaliser cette intervention sans anesthésie.

Après deux ans de pratique, cet objectif est atteint. La stérilisation tubaire sous contrôle hystéroscopique sans anesthésie est une technique qui devrait être validée à très court terme.
La tolérance immédiate lors de la pose, l’absence de douleur une fois le micro implant posé apparaissent aujourd’hui comme des éléments contribuant à proposer cette technique en première intention.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.