Stoppons la chaîne de « solidarité » Noëlie

Au prétexte de créer une chaîne de solidarité pour une petite fille en fin de vie, un mail erroné et infondé circule sur Internet. Le message indique qu'un Centre Hospitalier Universitaire (celui d'Angers ou de Nantes voire de Rennes...) serait à la recherche d'un donneur de sang de groupe A pour sauver une petite fille d'un an (prénommée parfois Noëlie, parfois Aurélie ou encore Noemie). Il est généralement indiqué que cette petite fille est hospitalisée au CHU d'Angers. Cette information est erronée et néfaste.

Le message indique qu’un Centre Hospitalier Universitaire (celui d’Angers ou de Nantes voire de Rennes…) serait à la recherche d’un donneur de sang de groupe A pour sauver une petite fille d’un an (prénommée parfois Noëlie, parfois Aurélie ou encore Noemie). Il est généralement indiqué que cette petite fille est hospitalisée au CHU d’Angers.

Cette information est erronée et néfaste. L’EFS ne procède pas ainsi pour trouver des donneurs. Certes -selon hoaxbuster.com-, des parents désespérés auraient lancé en 2003 un appel de ce type sur le net mais leur petite fille serait malheureusement décédée depuis longtemps et n’a jamais été hospitalisée au CHU d’Angers.

Aujourd’hui ce sont certainement des milliers d’internautes qui se mobilisent inutilement autour de ce mail et vraisemblablement des centaines de donneurs potentiels qui s’investissent pour réaliser un acte désintéressé et humanitaire. En effet, chaque jour des dizaines de personnes appellent le CHU d’Angers en vue de faire don de leur sang pour sauver cette petite fille. Il leur est alors annoncé qu’ils ont été victimes d’un canular… de quoi décourager les bonnes volontés.

Merci donc de stopper la chaîne, dès lors que vous recevez ce mail, en informant l’expéditeur du caractère infondé de son message.

Conseillez à celui-ci de consulter http://www.hoaxbuster.com/ avant de propager par inadvertance des mails néfastes. Selon hoaxbuster.com, le mail « Noëlie » ferait partie des 3 « hoaxes » (canulars) les plus répandus sur le web français.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.