Succès des journées portes ouvertes : le CHU prépare une 2nde édition

Les 11 et 12 janvier 2008, le CHU de Bordeaux ouvrait ses portes pour célébrer le cinquantenaire des hôpitaux universitaires de France. Plus de 1 500 visiteurs répondaient à l'invitation de l'institution. Un succès qui incite l'établissement à transformer cet essai en une rencontre annuelle privilégiée avec le grand public !

Les 11 et 12 janvier 2008, le CHU de Bordeaux ouvrait ses portes pour célébrer le cinquantenaire des hôpitaux universitaires de France. Plus de 1 500 visiteurs répondaient à l’invitation de l’institution. Un succès qui incite l’établissement à transformer cet essai en une rencontre annuelle privilégiée avec le grand public !

Le 11 janvier 2008 était consacrée au lancement du Jubilé des CHU avec la découverte en avant-première du Centre François-Xavier Michelet, pôle des spécialités chirurgicales, en présence du Maire de Bordeaux, Président du Conseil d’Administration. Plus de 300 personnes (administrateurs, partenaires, personnel…) ont répondu présent à l’invitation.

12 janvier 2008 journée portes ouvertes grand public.
Chirurgie ambulatoire, imagerie médicale, SAMU-Centre 15, Cuisines, recherche et innovation, urgences cardiaques… toutes les visites proposées ont bien fonctionné !

Plus de 1 500 visiteurs ont été comptabilisés (chiffre évalué sur la base des questionnaires remis aux visiteurs à l’issue des visites – sachant que tous les visiteurs ne l’ont pas rempli), tous groupes hospitaliers confondus : Pellegrin et Saint-André à Bordeaux, Haut-Lévêque et Xavier Arnozan à Pessac.

Les visites, points forts de la manifestation
Les visites ont été particulièrement appréciées par un public curieux de découvrir les nouveaux équipements et heureux de pouvoir échanger avec les professionnels de santé « en dehors du contexte des soins ». L’auditoire a été très sensible à la qualité des explications données par les équipes d’encadrement

Les professionnels se sont fortement mobilisés : près de 150 personnes ont participé à la manifestation. Enfin, l’information a été bien relayée localement puisque le grand public a eu connaissance de cette journée essentiellement par l’intermédiaire des médias locaux et régionaux.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.