Suicide, Précarité, Liberté ? Journée nationale du 5 février 2009

Pour la 13ème journée nationale de prévention du suicide, le CHU de Tours organise avec le réseau de prévention du suicide d'Indre-et-Loireu (réseau V.I.E.S. 37) une journée de rencontres et d'échanges sur le thème : Suicide et précarité. En soirée le public est convié à une conférence débat « Suicide, Précarité, Liberté ? » avec la participation du Pr Axel Kahn, Président de l'Université Paris Descartes. Cette mobilisation offre l'occasion de présenter le travail de fond réalisé par le réseau V.I.E.S. 37.

Pour la 13ème journée nationale de prévention du suicide, le CHU de Tours organise avec le réseau de prévention du suicide d’Indre-et-Loireu (réseau V.I.E.S. 37) une journée de rencontres et d’échanges sur le thème : Suicide et précarité. En soirée le public est convié à une conférence débat « Suicide, Précarité, Liberté ? » avec la participation du Pr Axel Kahn, Président de l’Université Paris Descartes. Cette mobilisation offre l’occasion de présenter le travail de fond réalisé par le réseau V.I.E.S. 37.

Le réseau V.I.E.S. 37
Le réseau V.I.E.S. 37 a su mobiliser les énergies 25 associations, 10 établissements de soins, 15 collectivités et des acteurs individuels qui travaillent désormais de façon coordonnée à la prévention du suicide. Il a créé des commissions spécialisées “Jeunes”,“Personnes âgées”,“Adultes“, il relaie la journée nationale et organise des Journées de formation pour les professionnels et les association). Le repérage et la gestion de la crise suicidaire sont les axes forts de sensibilisation : 400 personnes formées en Indre-et-Loire depuis 2001. Le réseau crée des Forums locaux thématiques dans les principales villes du département. Il s’appuie dans son travail au quotidien sur les acteurs locaux.
A l’actif également de cette coordination :
– l’animation d’un dispositif d’intervention opérationnel après un suicide d’adolescent ayant abouti à un décès (avec la Fondation de France).
– la gestion d’un fonds régional de documentation sur le suicide (avec le CDES 37).
– la participation à des programmes Nationaux et Régionaux :
– l’élaboration du programme de santé de la Région Centre sur le suicide
Le réseau gère aussi l’annuaire des ressources départementales et nationales regroupant l’ensemble des acteurs potentiels, médicaux ou sociaux, qui peuvent participer à la prise en charge d’une personne en difficulté. Cet outil permet une orientation optimale des personnes et la mise en place d’une chaîne continue de soins et d’accompagnement. En 2009, cet annuaire disposera d’une version Web régional et départemental. Le site diffusera également des renseignements sur la formation et l’accompagnement des personnes confrontées à une crise suicidaires.

Génèse de V.I.E.S. 37
Fondé en mai 98 sous l’impulsion du Docteur Éric Degiovanni, président de SOS-amitié, le réseau a pour vocation la conception, la mise en oeuvre et l’évaluation d’actions de prévention du suicide favorisées par une démarche de coopération entre différents acteurs ainsi que la prise en charge coordonnée de personnes engagées dans des conduites suicidaires. La gestion administrative et financière de ce réseau est assurée par l’intermédiaire du CHRU de Tours qui en est le pôle de référence. Le réseau reçoit une subvention au titre du Groupement Régional de Santé Publique (GRSP).

Renseignements pratique pour la journée du Jeudi 5 février 2009
19 heures 15 visite des stands des membres du réseau de prévention du suicide d’Indre-et-Loireu Présentation d’ouvrages permettant au public d’échanger avec les exposants sur les activités des membres du réseau V.I.E.S. 37:
Conférence-débat : Suicide, Précarité, Liberté ? se tiendra à 20h000
Salle Thélème, Université François Rabelais
3 rue des Tanneurs à Tours

Pour plus d’information
Marc FILLATRE,
Président du réseau de prévention du suicide d’Indre et Loire
Tél : 02 34 38 94 85
vies37@chu-tours.fr

Bernadette LE NOACH
Coordonnateur du réseau de prévention du suicide d’Indre et Loire
Tél : 02 34 38 94 84
b.lenoach@chu-tours.fr ou href= »mailto:vie37@chu-tours.fr »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.