Suivi médical des malades par SMS au CHU de la Timone à Marseille

Le message court prend une place prépondérante, pour assurer, un suivi médical des malades par SMS, ou faire un simple rappel aux patients par texto (les médecins, les laboratoires) :

rnrnrnrn

Lesrnlaboratoires envoient des alertes SMS médicales aux malades

rnrn

rnrn
Alerte SMS Laboratoire : SMS Santé, SMS Cardiologie, SMS Diabète
rnrn

  • Soit qu’il est l’heure de prendre leur médicament.
  • Soit que leur nouveau médicament est disponible.
  • Soit qu’ils doivent prendre leur tension.
  • Soit bien entendu qu’il doivent contrôler leur albumine
  • Soit contrôler le taux de sucre dans le sangrn (glycémie-diabète)
  • Etc, etc., car il n’y a pas de limite.

Le SMS prend une place prépondérante et non seulement chez nous en France,rndans certaines contrées éloignées, le suivi des stocks de médicaments est faitrnpar l’envoi d’un simple SMS, de façon hebdomadaire.Compte tenu de la diffusionrndes mobiles dans le monde, incluant les pays les plus reculés, le domaine de larnsanté y trouve toute sa place, aidant ainsi dans le cas de médicamentsrncontrefaits ou bien périmés
rnrn
Tout près de chez nous, au  CHU TIMONE, à Marseille, dans le service dernCardiologie interventionnelle, les Docteurs Jacques Quilici et Thomas Cuissetrnutilisent nos systèmes d’envois de SMS avec les malades depuisrnplus d’un an avec succès :
rnrn

  • Nousrn pensons que cette expérience menée à Marseille, qui fera à terme l’objetrn d’une publication scientifique,rn est très intéressante sur un plan médical.
  • Les maladesrn sont ravis et il existe un bénéfice surrn l’adhérence thérapeutique (utile pour le malade et le système de santern  plus globalement).
  • Nousrn avons déjà communiqué sur l’intérêt des SMS dans ce contexte médical , aurn niveau local et national (congres, interview sur Europe 1 et Article dansrn la presse…)
  • Ilrn s’agit  d’un domaine d’avenir qui peut être valorisé et s’intégrerrn aux diverses mesures d’amélioration de l’adhérence thérapeutique aurn décours d’une hospitalisation

rnrn

SMS différés, SMSrnplanifiés, SMS pré-définis, SMS personnalisés

rnrn
Par une simple mise en place, le praticien peut planifier l’envoi des smsrnplusieurs mois à l’avance et aux heures voulues. Bien entendu, le maladernrecevra non seulement son SMS de rappel, mais en plus il sera automatiquementrnpersonnalisé (très apprécié des utilisateurs).
rnrn
La solution CLEVERSMS de Clever Technologies, permet  d’envoyer desrnSMS, une communication instantanée, à partir d’un simple accès internet (SaaS)rn,  de plus, elle gère l’envoi de SMS, FAX, e-Mails et Messages vocalisésrn(téléphone fixe).
rnrn

A propos de CLEVERrnTechnologies® :

rnrn
CLEVER Technologies®, spécialiste reconnu depuis plus de 10 ans, de l’envoirnde SMS d’alarme et d’alerte professionnels, incluant les sms sur des téléphonesrnfixes, dits messages vocalisés propose une gamme de solutions, répondant auxrndifférents besoins de communication mobile. Ses applications de gestionrnd’astreinte de personnes, de cellules de crise et de supervision, concernentrntous les secteurs de l’administration, de l’industrie et/ou de la sécurité.
rnrn
Pour en savoir plus sur CLEVER Technologies®, visitez le site www.clever.fr
rnrn

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.