Sylvie Legoupi a saisi l’humain dans les soins : reportage photo en hémato

En septembre dernier, Sylvie Legoupi, photographe nantaise, a réalisé au sein du service d’hématologie du CHU de Nantes un reportage dont une image est exposée aux États-Unis. Photographe autodidacte, Sylvie Legoupi s’est immergée dans le monde hospitalier un peu par hasard : souhaitant « tester ses capacités d’adaptation dans un contexte difficile touchant la vulnérabilité de l’humain », elle s’est dirigée vers des services de soins. «Fantastique laboratoire humain»...

En septembre dernier, Sylvie Legoupi, photographe nantaise, a réalisé au sein du service d’hématologie du CHU de Nantes un reportage dont une image est exposée aux États-Unis. Photographe autodidacte, Sylvie Legoupi s’est immergée dans le monde hospitalier un peu par hasard : souhaitant « tester ses capacités d’adaptation dans un contexte difficile touchant la vulnérabilité de l’humain », elle s’est dirigée vers des services de soins. «Fantastique laboratoire humain», l’hôpital lui a permis de grandir professionnellement et d’aborder ses reportages avec une sensibilité supplémentaire.
À travers ses clichés pris dans le service d’hématologie, la photographe a souhaité mettre en lumière les compétences humaines des soignants, leur aptitude à prodiguer des gestes de réconfort. Ses portraits en noir et blanc montrent que la dimension technique, certes indispensable dans un hôpital, n’est pas la seule prédominante et que la dimension humaine et tactile, même si elle y parait plus discrète, fait aussi partie intégrante des valeurs des soins.
Ce reportage a été vécu comme un projet très riche, à la fois marque de reconnaissance pour le personnel, œuvre aboutie pour la photographe, et expérience unique pour les patients qui ont accepté de se faire photographier.
Pour découvrir le travail de la photographe : http://www.legoupiphotographie.com

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.