Télémédecine : un enseignement novateur pour médecins et ingénieurs

La 1ère Unité d’Enseignement de Télémédecine en Picardie a été constituée en 2013. Son programme a séduit 26 étudiants inscrits au Master Physiopathologie Humaine, Explorations Fonctionnelles et Imagerie (PHEFI)*. Ces futurs praticiens suivent une formation en recherche clinique et biomédicale parallèlement à leurs études de médecine ; une collaboration étroite entre le monde de la santé et le monde de l’ingénierie qui illustre bien l’évolution des pratiques professionnelles.

La 1ère Unité d’Enseignement  de Télémédecine en Picardie a été constituée en 2013. Son programme a séduit 26 étudiants inscrits au Master Physiopathologie Humaine, Explorations Fonctionnelles et Imagerie (PHEFI)*.  Ces futurs praticiens suivent une formation en recherche clinique et biomédicale parallèlement  à  leurs études de médecine ; une collaboration étroite entre le monde de la santé et le monde de l’ingénierie qui illustre bien l’évolution des pratiques professionnelles.
Les nombreuses applications de la télémédecine en Picardie
Familiarisés avec les dernières applications de l’e-santé, les étudiants en médecine de l’UPJV formés au 1er trimestre 2013 n’ont manifesté aucune surprise en découvrant la consultation à distance (dite téléconsultation) d’un patient situé aux urgences du CH d’Abbeville.

Autres déploiements …
… avec le CHU d’Amiens pour référent
Télé radiologie avec les centres hospitaliers de Montdidier, de Doullens et d’Albert, télé AVC avec le centre hospitalier d’Abbeville, téléRCP réunion de concertation pluridisciplinaire de cancérologie avec les centres hospitaliers de Beauvais et de l’agglomération de Montreuil )
et à venir : télé Interprétation EEG avec le centre hospitalier d’Abbeville, télé expertise neuroparkinson, téléexpertise Neurochirurgie.

… entre établissements hospitaliers et autres structures
Téléconsultations en mode programmé déployée sur 5 sites : les centres hospitaliers de Beauvais, de Chaumont, et l’Institut Médical de Breteuil  ainsi que sur deux sites corses, télé expertise en suivi des plaiesdéployée sur 4 sites : 2 cabinets d’Infirmières libérales, le centre hospitalier de Compiègne et une hospitalisation à domicile (ACSSO), visio en néonatalogie sur le centre hospitalier de Compiègne et télé-réunions : plusieurs sites et PS utilisateurs
Programme de l’UE de Télémédecine
Pour permettre aux étudiants d’acquérir les fondamentaux indispensables à la maîtrise de la télémédecine, 7 thèmes d’enseignement sont approfondis. Ils couvrent l’ensemble des questions liées à cette nouvelle pratique
Les 12 chantiers de la télémédecine : gouvernance du projet et des services, offre de service fonctionnelle et technique, infrastructure,  juridique et contractualisation, accompagnement, conduite du changement et mobilisation, pratiques professionnelles, formation, médical et éthique, communication, cadrage médico-économique, budgétaire et financier, évaluation
Application en living lab.
Démarches d’accompagnement au changement avec travaux pratiques au CHU Amiens-Picardie 
Les ateliers pratiques sont conduits autour de la plateforme Comedi-e (COopération MEDicale Innovante en E-Santé ), en service depuis décembre 2011. Quant aux interventions académiques, elles sont notamment dispensées par des intervenants du GCS e-Santé Picardie : médecins, juriste, industriel, économiste… 
 
Pour la première année, 23 étudiants se sont présentés à l’examen final de cette UE de Télémédecine, et 21 ont été reçus (moyenne 15,87/20). Dès janvier 2014 cette formation sera ouverte aux étudiants du nouveau Master : 2IBS (Informatique et Instrumentation pour la Biologie et la Santé) de l’UFR des Sciences.
 
L’UE a été mise en place sous l’égide de l’Université de Picardie Jules Verne et la responsabilité des Pr Deramond, chef du service de neuroradiologie diagnostic et interventionnelle au CHU Amiens-Picardie.  Le pilotage est assuré  par la direction médicale du  GCS e- Santé Picardie.
 
*Sous la responsabilité des Pr. Macron, Pr. Bayat
Contacts
Dr Christine Boutet-Rixe, christine.boutet@esante-picardie.com
Elise Féron, elise.feron@esante-picardie.com,   03.22.80.31.63

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.