Plus de 100 compagnons artisans colorent des lieux qui accueillent des enfants malades

Plus de 100 compagnons artisans colorent des lieux qui accueillent des enfants malades.

La Sofrev qui regroupe une trentaine d’entreprises de peinture a décidé de participer au téléthon en mettant son savoir faire au profit des enfants malades.
Pendant les 30 h du Téléthon, les 6 et 7 décembre dernier, 102 peintres sont venus de la France entière et se sont relayés pour donner de la couleur aux locaux qui accueillent des enfants au sein des HCL.


42 compagnons se sont succédés par tranche de 6h à l’hôpital Debrousse pour colorer des chambres, salles d’attente, salle de jeux&pour une surface de plus de 1000 m2.

Au Centre Hospitalier Lyon Sud les locaux de rééducation fonctionnelle infantile ont été investis par 52 peintres pour rénover plus de 700 m2. Enfin la pouponnière de l’Hôtel-Dieu ainsi que la salle de prélèvement et de visite pédiatrique ont été refaites à neuf par 8 peintres (208 m2).

Cette initiative exemplaire et originale a particulièrement motivé les hospitaliers, qui se sont mobilisés pour dégager les locaux en des temps record et se joindre au grand élan de solidarité que représente le Téléthon.
Les enfants ont également tenu à remercier les peintres en offrant à chacun d’entre eux un dessin réalisé à l’hôpital.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.