Télétransmissions d’images en Neurotraumatologie

Treize hôpitaux des Pays de Loire et de Bretagne ont constitué un réseau de transmission d'images en neurotraumatologie.

Treize hôpitaux des Pays de Loire et de Bretagne ont constitué un réseau de transmission d’images en neurotraumatologie.

Dans le cadre de l’appel à projet national « e-santé 2000 », 13 établissements de santé des Pays de la Loire et de Bretagne se sont dotés de concert de stations de télétransmission d’images médicales fixes et dynamiques en vue d’accompagner les décisions médicales qui président à la gestion de certains transferts inter-hospitaliers de patients..

Outil d’aide à la décision, ce système de transmission d’images permet aux praticiens des centres hospitaliers de proximité de solliciter rapidement et en toute sécurité l’avis médical spécialisé des praticiens des CHU.

Ce réseau qui s’applique aujourd’hui à la neurotraumatologie permet de décider le plus rapidement possible du transfert d’un patient dans la perspective éventuelle d’une intervention neurochirurgicale.

Cette application de télémédecine tire largement profit des capacités des réseaux régionaux et métropolitains à hauts débits, les durées moyennes de télétransmission étant inférieures à une minute.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.