Témoins de passage, passage de témoin

Avant de quitter définitivement le site de l'hôpital général, site originel qu’il occupait depuis plus de huit siècles, le CHU de Dijon, désormais implanté sur le quartier de Bocage Central, a voulu immortaliser la trace de son passage en centre-ville dans un ouvrage où la mémoire de l'établissement restera gravée à jamais.

Avant de quitter définitivement le site de l’hôpital général, site originel qu’il occupait depuis plus de huit siècles, le CHU de Dijon, désormais implanté sur le quartier de Bocage Central, a voulu immortaliser la trace de son passage en centre-ville dans un ouvrage où la mémoire de l’établissement restera gravée à jamais.

Autobiographie à l’attention des générations actuelles et à venir, le livre raconte la réalité du travail à l’hôpital et son adaptation permanente aux progrès, aux attentes des patients…
Oeuvre collective aussi, il est le fruit d’un travail d’équipe qui a réuni les personnels médicaux et médico-techniques, soignants et éducatifs, administratifs et techniques, tous ont pris part à ce "rite de passage"

Une quinzaine d’agents a mis en mots les souvenirs, les temps forts mais également le quotidien de la communauté hospitalo-universitaire. Ils ont rendu hommage à des personnes disparues qui ont influencé leur travail, à des lieux dont ils se sont imprégnés  … Douze ateliers, douze thèmes et quelques 80 textes produits …
Dans le même temps, vingt-cinq professionnels représentatifs des différents métiers du CHU étaient interviewés, individuellement ou en groupe, dans le cadre d’un recueil de mémoire. Parallèlement, un reportage photographique sur l’Hôpital Général et le Bocage 62 mettait en scène les visages et les architectures liés aux souvenirs. Les clichés présents dans l’ouvrage ont été sélectionnés par les services.
Le résultat : un ouvrage historique qui prend la forme d’une visite guidée de l’avant-scène et des coulisses du plus grand établissement de soins de Bourgogne. Un hommage riche, empli d’émotion et d’humanité, à l’image du CHU de Dijon.
Vendu au prix de 9 €, le livre est disponible en téléchargeant le bon de commande sur le site internet du CHU www.chu-dijon.fr, rubrique « Actualités » ou en contactant le service communication au 03 80 29 57 44.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.