« Tous Nobels ! » : l’ambitieuse collecte de dons portée par l’université et le CHU de Strasbourg

L’Université et le CHU de Strasbourg s’engagent dans leur deuxième campagne majeure de collecte de dons, qui doit permettre de relever 12 défis sociétaux à l’horizon 2022. Pour y parvenir, 50 M€ sont nécessaires.
L’Université et le CHU de Strasbourg s’engagent dans leur deuxième campagne majeure de collecte de dons, qui doit permettre de relever 12 défis sociétaux à l’horizon 2022. Pour y parvenir, 50 M€ sont nécessaires. 
Diagnostiquer et guérir le cancer du foie, accélérer la recherche sur de nouveaux matériaux respectueux de l’environnement, comprendre et combattre la douleur, mieux vivre avec une maladie chronique, prendre soin des enfants atteints de maladies rares, aider les étudiants en difficultés financières… Unique sur le territoire français, au cœur de l’Eurométropole de Strasbourg, terre d’innovation et d’expérimentation, cette coopération entre une université et un CHU ouvre des perspectives d’envergure.

 Philippe Castagnac, président de la campagne de collecte "Tous Nobels" et PDG de Mazars
« Depuis 10 ans, je vois combien l’Université et les Hôpitaux universitaires de Strasbourg ne cessent de s’ouvrir à l’entreprise, aux problématiques de notre société, aux enjeux de notre avenir, se félicite Philippe Castagnac, président cette campagne de collecte et PDG de Mazars. Les dons que nous collectons font aboutir des projets qui ont un fort impact pour nos entreprises et la société tout entière, en leur offrant des moyens supplémentaires: ils permettent de soutenir la recherche fondamentale dans tous les domaines du savoir, d’aider davantage de jeunes chercheurs avec des idées innovantes, d’accompagner toujours plus d’étudiants vers la réussite et de les former aux métiers de demain, mais aussi d’améliorer l’accueil des patients et de leurs proches.» 

Un appel aux dons pour 50 M€

Pas moins de 18 prix Nobel ont marqué l’histoire de l’Université de Strasbourg. Aujourd’hui, 4 d’entre eux font toujours rayonner l’excellence de la recherche strasbourgeoise dans le monde. Chaque jour, les chercheurs, les enseignants, les praticiens et les personnels de l’Université et du CHU mettent leurs savoirs au service de l’intérêt de tous, en premier lieu des étudiants et des patients. 
Une première campagne majeure (2010-2014) pour l’Université et les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg a permis de lever 22,5 millions d’euros et fait figure d’exemple dans le monde académique français. 
Aujourd’hui, la Fondation Université de Strasbourg, en coopération avec la Fondation pour la Recherche en Chimie, lance un nouvel appel aux entreprises et aux particuliers pour réaliser cette importante collecte de dons de 50 M€. 
Celle-ci devrait permettre d’aller encore plus loin et de consolider des projets d’envergure ! 

12 projets en campagne autour de 3 thèmes 

Sciences sans frontière

Objectif : accélérer les grandes découvertes en santé et chimie 

1. Diagnostiquer et guérir le cancer du foie 
À l’Université de Strasbourg et aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, l’un des meilleurs chercheurs en hépatologie au monde lance un programme qui permettra de diagnostiquer et traiter le cancer du foie! 
2. Pain Initiative : comprendre et combattre la douleur 
L’Université de Strasbourg fédère des expertises pluridisciplinaires pour comprendre et combattre la douleur, autour d’un pôle unique en France! 
3. L’Institut du médicament 
L’Université de Strasbourg est la seule en France à lancer une nouvelle start-up par an pour créer de nouveaux médicaments selon les besoins du marché.
4. L’Institut de l’environnement 
L’Université de Strasbourg est la seule en France à créer un institut de recherche interdisciplinaire sur l’environnement composé d’experts de très haut niveau, aussi bien scientifiques qu’économiques, et de grandes entreprises pour apporter des solutions concrètes. 
5. Une chaire en science des données et intelligence artificielle 
L’Université de Strasbourg est la seule en France à créer une chaire industrielle en Big Data et intelligence artificielle. 
6. Le Centre de physique quantique 
Un centre d’innovation franco-allemand en physique quantique à Strasbourg. 

Accueillir, soutenir et accompagner

Objectif : perfectionner l’insertion des étudiants et l’accueil des patients. 

7. Le programme de récupération améliorée après intervention chirurgicale 
Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg sont les pionniers dans le développement de la récupération améliorée après chirurgie (RAAC). 
8. La Maison de l’éducation thérapeutique : apprendre à mieux vivre avec sa maladie chronique 
Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg accompagnent le plus grand nombre de patients dans le Grand Est atteints de maladies chroniques pour leur permettre de vivre et travailler normalement. 
9. Les bourses des donateurs de l’Université de Strasbourg 
L’Université de Strasbourg est la seule université en région à offrir à des bacheliers méritants des bourses garantissant leur autonomie complète pour la réussite de leur licence!  

Oser inventer et innover

Objectif : porter des projets pionniers au service de la société
10. European Aseptic and Sterile Environment Training Center (EASE) 
L’Université de Strasbourg est la seule en Europe à avoir une usine-école qui forme aux métiers de la production en salle blanche. 
11. Une école d’excellence pour la chimie du XXIe siècle 
L’Université de Strasbourg est la seule en France à créer une école en Recherche & Innovation qui détecte et forme vos futurs leaders en chimie! 
12. L’Institut de génétique médicale d’Alsace (IGMA) 
Les Hôpitaux universitaires de Strasbourg construisent un institut qui permettra la prise en charge de tous les patients atteints de maladies génétiques rares du territoire. 
Pour suivre la campagne : linkedin.com/in/fondationunistra/ 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.