Transferts technologiques et partenariats industriels à l’AP-HP

Premier groupe hospitalier européen, l'AP-HP est un acteur incontournable de l'innovation en sciences du vivant. Pour renforcer cette approche et mettre en lumière l'excellence de la recherche menée au sein de l'AP-HP, l'Office du Transfert de Technologie et des Partenariats Industriels (OTT&PI) oeuvre à optimiser le transfert de technologie et les partenariats industriels.

Premier groupe hospitalier européen, l’AP-HP est un acteur incontournable de l’innovation en sciences du vivant. Pour renforcer cette approche et mettre en lumière l’excellence de la recherche menée au sein de l’AP-HP, l’Office du Transfert de Technologie et des Partenariats Industriels (OTT&PI) oeuvre à optimiser le transfert de technologie et les partenariats industriels.

Premier groupe hospitalier européen, l’AP-HP est un acteur incontournable de l’innovation en sciences du vivant : ses ressources cliniques sont considérables, et les résultats de sa recherche représentent des opportunités industrielles dont il convient d’exploiter au mieux le potentiel. Pour un millier d’essais cliniques promus chaque année en France par l’industrie pharmaceutique, 63% d’entre eux impliquent une équipe médicale de l’AP-HP.

La proximité des compétences hospitalo-universitaires d’expertise et d’évaluation, font de l’AP-HP un atout économique exceptionnel pour la région Ile de France: un portefeuille actif de 335 brevets, des partenariats industriels, les créations de 28 jeunes entreprises, de très nombreux savoir faire. Proche de l’application clinique et ne nécessitant généralement pas de lourds développements de « preuves de concept », les innovations issues de l’AP-HP sont licenciées avec un taux de transfert de près de 50%.

Pour renforcer cette approche et mettre en lumière l’excellence de la recherche menée au sein de l’AP-HP, l’Office du Transfert de Technologie et des Partenariats Industriels (OTT&PI) créée depuis maintenant 15 ans oeuvre à optimiser le transfert de technologie et à multiplier les partenariats industriels (ottpi.aphp.fr).

Un Réseau de Correspondants de Valorisation présents dans les 38 établissements de l’AP-HP (réseau COVALO) a été créé par l’OTT&PI en 2008. Sa mission est sensibiliser dans chacun des hôpitaux, les cliniciens et personnels soignants aux enjeux de la valorisation, protéger et valoriser les innovations et accompagner tout porteur de projet innovant dans la mise en place d’une collaboration industrielle efficace.

L’Office du Transfert de Technologie de l’AP-HP assure un rôle nodal de pilotage de la valorisation de la propriété industrielle, au sein d’une filière francilienne qui jouit de ressources considérables sur tout le continuum de la recherche en sciences du vivant. Elle constitue à ce titre un modèle exemplaire de gouvernance de l’innovation hospitalière et de recherche clinique.

Organisées à l’initiative de l’AP-HP, les rencontres APinnov constituent un tremplin significatif pour favoriser les partenariats entre les porteurs de projets innovants de l’AP-HP (individuels, services ou laboratoires) et les industriels du secteur de la santé.

Le 12 juin 2008, l’Office du Transfert de Technologie & des Partenariats Industriels de l’AP-HP organise à l’Hôpital de la Pitié Salpetrière APinnov 2008, la 5ème edition des Rencontres de Transfert de Technologie de l’AP-HP.

La matinée s’ouvrira par une plénière qui présentera la palette de moyens favorisant les partenariats entre l’AP-HP et les industriels tant sur le plan du transfert de technologie, des essais cliniques que des collaborations de recherche et de développement.
L’après midi sera réservée aux rencontres d’affaires. En 2007 34 projets innovants ont été présentés à 86 entreprises.
Informations et inscriptions sur www.apinnov.com

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.