Triple greffe réussie

Le 4 août 2006, Jennifer, 18 ans, atteinte de mucoviscidose,a bénéficié d'une triple greffe coeur-poumons-foie lors d'une même séance opératoire réalisée au CHU de Nantes.

Le 4 août dernier, Jennifer, 18 ans, atteinte de mucoviscidose,a bénéficié d’une triple greffe coeur-poumons-foie lors d’une même séance opératoire réalisée au CHU de Nantes. Une première dans l’ouest, qui ouvre de nouvelles perspectives pour les malades de la région.

La mucoviscidose est une maladie héréditaire qui frappe chaque année en France 500 à 800 enfants. Elle provoque une altération des sécrétions des muqueuses qui retentit
sur le fonctionnement de divers organes digestifs et respiratoires.

Cette affection a entraîné chez Jennifer de graves lésions
thoraciques et abdominales rendant nécessaire une transplantation rare, celle du coeur, du foie et des poumons dans une même séance opératoire. Moins d’une douzaine d’interventions de ce type ont été réalisées en France ces quinze dernières années.

Grâce à une étroite coopération médico-chirurgicale entre les équipes du professeur Philippe Despins (Nantes), pour les organes thoraciques, et du professeur Karim Boudjema (Rennes), pour le foie, la triple greffe a été réalisée le 4 août dernier à l’hôpital Laënnec.

Un mois et demi après l’opération, sa situation étant parfaitement stabilisée, la jeune fille a pu regagner son domicile.

Ce succès offre un nouvel espoir aux patients atteints de mucoviscidose grave qui devaient auparavant quitter la région ouest pour bénéficier de ce type d’intervention.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.