Triple greffe réussie

Le 4 août 2006, Jennifer, 18 ans, atteinte de mucoviscidose,a bénéficié d'une triple greffe coeur-poumons-foie lors d'une même séance opératoire réalisée au CHU de Nantes.

Le 4 août dernier, Jennifer, 18 ans, atteinte de mucoviscidose,a bénéficié d’une triple greffe coeur-poumons-foie lors d’une même séance opératoire réalisée au CHU de Nantes. Une première dans l’ouest, qui ouvre de nouvelles perspectives pour les malades de la région.

La mucoviscidose est une maladie héréditaire qui frappe chaque année en France 500 à 800 enfants. Elle provoque une altération des sécrétions des muqueuses qui retentit
sur le fonctionnement de divers organes digestifs et respiratoires.

Cette affection a entraîné chez Jennifer de graves lésions
thoraciques et abdominales rendant nécessaire une transplantation rare, celle du coeur, du foie et des poumons dans une même séance opératoire. Moins d’une douzaine d’interventions de ce type ont été réalisées en France ces quinze dernières années.

Grâce à une étroite coopération médico-chirurgicale entre les équipes du professeur Philippe Despins (Nantes), pour les organes thoraciques, et du professeur Karim Boudjema (Rennes), pour le foie, la triple greffe a été réalisée le 4 août dernier à l’hôpital Laënnec.

Un mois et demi après l’opération, sa situation étant parfaitement stabilisée, la jeune fille a pu regagner son domicile.

Ce succès offre un nouvel espoir aux patients atteints de mucoviscidose grave qui devaient auparavant quitter la région ouest pour bénéficier de ce type d’intervention.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.