Troubles de l’apprentissage chez l’enfant : MEDI SCOL 34 le nouveau centre pluridisciplinaire

Dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, environ 7 à 10% des 4-18 ans éprouvent des difficultés à apprendre à lire, à écrire, à calculer, à s’exprimer ou encore à se concentrer. A ces troubles d'apprentissage, difficiles à vivre pour les élèves comme pour leurs parents s'ajoutent des dysfonctionnements importants dans la coordination des soins soins spécialisés : délais d’attente souvent trop longs pour la phase d’évaluation diagnostique, manque de coordination/coopération entre les professionnels concernés… Pour palier ces difficultés,

Dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, environ 7 à 10% des 4-18 ans éprouvent des difficultés à apprendre à lire, à écrire, à calculer, à s’exprimer ou encore à se concentrer. A ces troubles d’apprentissage, difficiles à vivre pour les élèves comme pour leurs parents s’ajoutent des dysfonctionnements importants dans la coordination des soins spécialisés : délais d’attente souvent trop longs pour la phase d’évaluation diagnostique, manque de coordination/coopération entre les professionnels concernés… Pour palier ces difficultés, : délais d’attente souvent trop longs pour la phase d’évaluation diagnostique, manque de coordination/coopération entre les professionnels concernés… Pour palier ces difficultés, le comité de pilotage de l’association READ LR (Réseau d’Aide aux Enfants et Adolescents en Difficulté scolaire du Languedoc-Roussillon) présidé par le Dr Christian Masri, pédiatre attaché au département de médecine psychologique et adolescents (MPEA) de l’hôpital Saint Eloi au CHRU de Montpellier, travaille depuis 2010 à la mise en place d’un réseau de santé régional. Son ambition : optimiser le dépistage, le diagnostic et le traitement des troubles d’apprentissages. Ce dispositif se veut être à la fois un réseau de soins pour les patients/élèves/familles mais aussi un réseau d’appui à la coordination/coopération pour les professionnels.
A Castelnau le lez, un dispositif libéral unique en France, nommé MEDI-SCOL 34, dédié à la prise en charge de ces troubles, a vu le jour depuis quelques mois. Composée de 2 médecins, 1 orthophoniste, 3 psychologues, 2 psychomotriciens, une équipe d’ergothérapeutes et 1 éducatrice, cette structure pluridisciplinaire intermédiaire (niveau II) entre le CHU (niveau III) et le cabinet du médecin, de l’orthophoniste…etc. (niveau I) s’intègre complètement dans le projet READ LR.
L’expertise pluridisciplinaire de l’équipe porte sur l’évaluation diagnostique et/ou la prise en charge et comprend des séances de rééducation, des aménagements scolaires ou une offre de guidance parentale.
Parmi les troubles d’apprentissage on retrouve la dyslexie (trouble spécifique de la lecture), la dyspraxie (trouble d’acquisition des coordinations), la dyscalculie (trouble de l’activité numérique), la dysphasie (trouble spécifique du langage oral) et le trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité. Ces troubles empêchent l’acquisition des notions de base de français et de mathématiques. Ils sont un frein au développement de la personnalité de l’enfant et à sa réussite scolaire. A terme c’est son intégration sociale et sa future insertion professionnelle qui se jouent.
Pour en savoir plus
http://www.mediscol34.fr/contact/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Greffe du foie : une machine pour réanimer les greffons fragiles

Depuis le mois de juillet, ont été réalisées au sein du CHU de Toulouse cinq greffes de foies impliquant des greffons reperfusés et oxygénés. Une avancée importante, rendue possible par l’arrivée d’une machine à perfusion. Si elle est pratiquée dans plusieurs hôpitaux français, cette technique laisse entrevoir, à l’heure où sévit une pénurie d’organes, des progrès majeurs dans le champ de la greffe.

Télémédecine : à la rescousse des marins du monde entier

Elle a beau se trouver à une heure et demie de la Méditerranée, Toulouse est scrutée par les marins du monde entier. La ville rose, plus précisément le centre d’urgence médicale de l’hôpital Purpan, abrite le Centre de consultation médicale maritime français. Chaque jour, ce SAMU des océans vient en aide aux professionnels de la mer aux quatre coins du globe. Immersion dans ce lieu largement méconnu du grand public.

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.