Un accueil sportif et musical réservé aux enfants du service de cancérologie pédiatrique

Afin d’améliorer la qualité de vie des 800 jeunes hospitalisés chaque année dans le service de cancérologie pédiatrique, le CHU de Bordeaux a transformé cette unité en un espace de vie coloré et animé.

Afin d’améliorer la qualité de vie des 800 jeunes hospitalisés chaque année dans le service de cancérologie pédiatrique, le CHU de Bordeaux a transformé cette unité en un espace de vie coloré et animé.
Dans le service de cancérologie pédiatrique du CHU de Bordeaux les équipes médicales et soignantes se mobilisent au quotidien afin que chaque enfant bénéficie d’un meilleur confort de vie et de soins durant son hospitalisation. Dans cet objectif, le service du Pr Yves Pérel a repensé son aménagement et son organisation. Un vrai travail d’équipe qui a abouti à la création d’un nouvel espace ludique et coloré pour le bien-être de tous.

Un projet d’accueil sportif et musical pour les patients

Des fresques murales ont été réalisées par un agent des services techniques du CHU de Bordeaux, sur les thématiques du sport et de la musique. Alors qu’une piste de course chemine le long du couloir, musiciens, danseurs et écoliers décorent les murs. Cet univers jeune, ludique et coloré permet aux enfants d’évoluer dans le service et de se projeter dans l’avenir quel que soit leur âge : des plus jeunes d’entre eux aux adolescents.
De plus, l’activité ludique et physique occupe une place importante dans le quotidien des jeunes patients. Au cœur du service, un espace est dédié à la détente, aux jeux et aux activités physiques  animées par un éducateur sportif qui les accompagne chaque jour.
Quant aux familles, elles bénéficient d’une salle de restauration pour partager un repas tout en restant proches de leurs enfants.

Un espace de travail ergonomique pour les soignants

Les personnels soignants apprécie cet espace de travail repensé, ergonomique et climatisé.
Grâce à l’intervention des agents des services techniques du CHU de Bordeaux (menuisiers, électriciens, peintres…) les couloirs ont laissé place à des espaces lumineux et séparés par des cloisons partiellement vitrées, qui offrent un équilibre entre lieux collectifs et intimes. Par ces jeux de transparence, les personnels restent visibles et disponibles : ils sont au cœur du service.

Le cancérologie pédiatrique a accueilli 850 enfants en 2010
Les travaux ont été réalisés entre juillet 2010 et janvier 2011. Ce projet de rénovation a pu être suivi grâce au concours de plusieurs associations (Ligue contre le cancer, Parent’raide, les petits cracks, le jardin de Jérémie) et grâce à l’aide de nombreux parents.
Le service du Pr Pérel a une capacité d’accueil de 21 lits, dont 5 lits en secteur protégé.
La cancérologie pédiatrique
En France, on dénombre 2 000 cancers chez l’enfant par an (dont 100 en Aquitaine). Le taux de guérison est de 75%

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.