Un calendrier pour communiquer sur la douleur

Un groupe de travail du Comité de LUtte contre la Douleur (CLUD) du CHU de Saint-Etienne a élaboré un calendrier présentant les douze principaux protocoles de soins douloureux. Ce support particulièrement original vise à prévenir et à faciliter la prise en charge des douleurs provoquées dans tous services de soins.

Un groupe de travail du Comité de LUtte contre la Douleur (CLUD) du CHU de Saint-Etienne a élaboré un calendrier présentant les douze principaux protocoles de soins douloureux. Ce support particulièrement original vise à prévenir et à faciliter la prise en charge des douleurs provoquées dans tous services de soins.

Un calendrier pour communiquer sur la douleur
La douleur provoquée par les soins est une réalité qui demande à être reconnue, évaluée, prévenue et traitée par les soignants. Cette douleur provoquée peut l’être dans un but :

– de diagnostic : ponctions veineuses et artérielles, imagerie médicale, ponctions lombaires, pleurales, myélogramme…
– thérapeutique : chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie
– de confort : mobilisations, soins de bouche.

Pour sensibiliser les soignants aux gestes et soins douloureux, certains membres du CLUD de Saint-Étienne ont eu l’idée de créer un calendrier grand format présentant 12 soins douloureux parmi les plus courants. Le système d’affiches retenu vise ainsi à interpeller le regard et l’attention des soignants.

Ce calendrier permet donc de diffuser les protocoles de prise en charge de la douleur d’une manière simple et toujours visible. La démarche du groupe de travail a pour objectif l’information du personnel soignant sur les moyens simples à mettre en oeuvre pour contrôler la douleur provoquée par les soins.

« Nous avons envoyé une demande de subvention auprès de la Fondation de France en 2003 pour finaliser ce projet et une aide financière nous a été allouée, expliquent les membres du groupe de travail. Nous avions deux ans pour le réaliser. Ce calendrier imprimé en 500 exemplaires est sorti début décembre 2004. Il a été distribué dans chaque unité de soins du CHU et nous allons également le diffuser dans les hôpitaux de proximité (Feurs, Montbrison, Pays du Gier, Firminy).

La Direction des Soins Infirmiers, médico-techniques et rééducation nous a accordé un crédit de cinq heures par mois pendant un an pour finaliser ce projet.
Nous avons été aidés par un maquettiste qui a réalisé la mise en page et les illustrations et s’occupe de la partie impression. »

Le groupe de travail

Dr Marie-Louise Navez
Dr Béatrice Lietar
Mme M.C. Cler (IADE)
Mme C. Gianola (IDE)
Mme D. Barbier (IDE)
Mme M.O. Bourgin (IDE)
Mme F. Lebrun (manipulateur radio)
Mlle O. Tailhardas (secrétaire médicale)
Studio Killika (Infographie et multimédia)

Un calendrier 2005, pourquoi ?

– sensibiliser les soignants aux gestes et soins douloureux ;
– reconnaître et prendre en charge la douleur des soins ;
– faciliter l’information par un moyen simple, toujours visible.

Liste des 12 soins

1. Les pansements : évaluation et prise en charge globale.
2. Les pansements : panel de moyens médicaux et autres.
3. Les mobilisations.
4. L’ablation des drains thoraciques.
5. Les brûlures.
6. Les soins d’escarres.
7. Réussite d’un allaitement confortable.
8. Les ponctions veineuses et artérielles.
9. Prévention de la douleur chez l’enfant.
10. Douleur liée aux examens d’exploration.
11. Ponction lombaire et myélogramme.
12. Les soins de bouche.

Fondation de France

Le budget accordé soit 6 725 euros a permis de couvrir les frais de maquette, secrétariat et impression. Cette somme a été versée au CHU de Saint-Étienne (Direction des Affaires Médicales et de la Recherche).

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.