Un Centre de Recherche Clinique à Nice

Le CHU de Nice, en collaboration avec le Centre de Lutte contre le Cancer Antoine Lacassagne (CAL) annonce la création d’une Centre de Recherche Clinique (CRC) pluri thématique commun.

Le CHU de Nice, en collaboration avec le Centre de Lutte contre le Cancer Antoine Lacassagne (CAL) annonce la création d’une Centre de Recherche Clinique (CRC) pluri thématique commun.
Le projet du CHU et du CAL porté par de nombreuses équipes cliniques et scientifiques, et coordonné par le Pr Philippe Bahadoran, a été retenu avec 32 autres sur 98 dossiers déposés suite à la consultation du Ministère de la Santé.

Le nouveau CRC bénéficiera de la part de la DGOS d’une labellisation officielle, et d’une enveloppe annuelle de 500 000 € par an pendant 5 ans, qui permettra le recrutement de personnels spécialisés dans la recherche clinique. Le CRC disposera de locaux optimisés pour la recherche clinique à l’hôpital Archet du CHU et de locaux additionnels au CAL. Un fonctionnement « hors les murs » est aussi envisagé au sein des autres unités de l’établissement.
Grâce à cette nouvelle structure, le site niçois augmentera le nombre de  ses essais cliniques et le nombre de patients inclus dans ses cohortes, et sécurisera au maximum leur prise en charge par le déploiement de moyens spécifiques.

Quatre axes seront concernés en priorité

– les Thérapies personnalisées en cancérologie
– les Innovations technologiques
– les Anomalies du métabolisme et inflammation
– le Développement thérapeutique dans les maladies rares

Le CHU de Nice est déjà placé au 14e rang national en matière de publications scientifiques et le CAL en 5e position des Centres de Lutte contre le Cancer.

D’étroites coopérations existent entre les deux institutions : projet médical commun,  création de l’Institut Universitaire de la Face et du Cou, thumorothèque… Cette nouvelle synergie boostera les performances du CHU et du CAL dans le domaine de la recherche clinique.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.