Un jeu au service de l’éducation thérapeutique en rhumatologie

Créé au CHU de Nancy, « Hippobio » est le premier « jeu de société » au service de l'éducation thérapeutique pour les patients atteints de rhumatismes inflammatoires chroniques : plateau de jeu, dés et cartes questions sur des thèmes d'Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) complétés de quelques cas concrets. Cet outil pédagogique a été conçu comme support à l'atelier « Connaître sa biothérapie » organisé au sein du service Rhumatologie.

Créé au CHU de Nancy, « Hippobio » est le premier « jeu de société » au service de l’éducation thérapeutique pour les patients atteints de rhumatismes inflammatoires chroniques : plateau de jeu, dés et cartes questions sur des thèmes d’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) complétés de quelques cas concrets. Cet outil pédagogique a été conçu comme support à l’atelier « Connaître sa biothérapie » organisé au sein du service Rhumatologie.

« Hippobio » : jouer pour améliorer la connaissance des patients sur leur traitement et pour les aider à retrouver un équilibre entre vie personnelle, professionnelle et maladie. Convivialité, participation et détente facilitent la mémorisation. Hippobio aide à transmettre ou à réajuster les connaissances sur les biothérapies utiles aux patients et à leurs proches.

Six thématiques sont abordées à travers les cartes questions :
– l’auto surveillance,
– le soleil,
– les vaccins, la grossesse,
– le bricolage et le jardinage,
– l’injection sous-cutanée,
– la chirurgie, le dentiste, les infections.

Chaque atelier peut recevoir 6 à 7 personnes, médecin et infirmière compris. La présence des soignants autour de la table de jeu permet de gommer le rapport soignant/soigné tout en apportant des réponses aux erreurs de compréhension ou au manque de connaissance des patients. Les sujets abordés durant la partie peuvent être adaptés en fonction des réactions des participants ou de suggestions issues des expériences de chacun.

Pour cette initiative réalisée sur 7 mois, l’équipe d’ETP en Rhumatologie du CHU de Nancy coordonnée par le Dr Anne-Christine Rat et la cadre de santé Claude Gauthier, a été récompensée lors de la Journée de Partage des Expériences 2010 du laboratoire Roche. Un poster « Un déclic, pour la maladie chronique, c’est l’éducation thérapeutique » a également été créé et affiché sur le parcours du patient : salles d’attente de consultation et d’hospitalisation, chambres d’hôpital de jour. Les 3 000 Euros du prix devraient servir à une fabrication professionnalisée du jeu conçu de manière « artisanale » par l’infirmière Cathy Gertner et à améliorer le confort de la salle où se déroulent les ateliers d’éducation thérapeutique.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.