Myélome : efficacité démontrée d’un nouveau médicament

Un nouveau médicament a démontré son efficacité dans la prise en charge du myélome, maladie du sang et de la moelle osseuse. Le Ixazomib a été testé sur un très grand nombre de patients et son utilisation en adjonction aux traitements habituels a considérablement amélioré la réponse aux traitements et la durée de réponse. Outre son efficacité, le Ixazomib présente l'avantage d'être administré par voie orale et d'offrir un très bon profil de tolérance. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le New England Journal of Medicine, prestigieuse revue médicale et scientifique, jeudi 28 avril 2016.

Un nouveau médicament a démontré son efficacité dans la prise en charge du myélome, maladie du sang et de la moelle osseuse. Le Ixazomib a été testé sur un très grand nombre de patients et son utilisation en adjonction aux traitements habituels a considérablement amélioré la réponse aux traitements et la durée de réponse. Outre son efficacité, le Ixazomib présente l’avantage d’être administré par voie orale et d’offrir un très bon profil de tolérance. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le New England Journal of Medicine, prestigieuse revue médicale et scientifique, jeudi 28 avril 2016.
Les résultats positifs de l’essai international coordonné par le Pr Philippe Moreau, chef du service d’hématologie clinique du CHU de Nantes, ont conduit à l’autorisation d’utilisation de ce nouveau médicament aux États-Unis à la fin de l’année 2015. Le dossier d’autorisation d’utilisation est en cours d’évaluation auprès des autorités Européennes. 
Au CHU de Nantes, le service d’hématologie clinique travaille au quotidien au développement et à l’utilisation de nouveaux médicaments pour toutes les maladies du sang et de la moelle osseuse. Son activité est également reconnue par l’Institut National du Cancer qui a accordé à son unité de recherche clinique une accréditation pour tester en phase précoce toutes les nouvelles molécules disponibles pour ces maladies graves.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.