Ophtalmo : Nouveau prototype de mesure du flux sanguin rétinien à Grenoble

Le service d'ophtalmologie du CHU de Grenoble dispose d’un prototype unique en monde qui mesure simultanément le diamètre interne des vaisseaux rétiniens et la vitesse des globules rouges au sein de ces vaisseaux. A partir de ces deux paramètres le flux sanguin rétinien absolu peut être calculé avec une grande précision. Une avancée prometteuse qui améliorera le diagnostic et le suivi des patients souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge, les occlusions veineuses rétiniennes, et le glaucome.

Le service d’ophtalmologie du CHU de Grenoble vient d’inaugurer l’AO-LDV un prototype unique en monde qui mesure simultanément le diamètre interne des vaisseaux rétiniens et la vitesse des globules rouges au sein de ces vaisseaux. A partir de ces deux paramètres le flux sanguin rétinien absolu peut être calculé avec une grande précision.  Une avancée prometteuse qui améliorera le diagnostic et le suivi des patients souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge, les occlusions veineuses rétiniennes, et le glaucome.

Le Pr Christophe Chiquet, ophtalmologiste, coordonnateur du projet avec le Pr Martial Geiser a déclaré : « Nous programmons désormais des mesures du flux sanguin rétinien chez l’homme, dans un premier temps chez le sujet sain afin de mieux connaître les variations physiologiques du flux sanguin rétinien. Notre projet sera rapidement complété par l’évaluation du flux sanguin rétinien dans des pathologies oculaires ou systémiques afin d’améliorer nos connaissances physiopathologiques et les stratégies thérapeutiques ». Son collègue ophtalmologiste le Pr Florent Aptel a également présenté les opportunités de ce prototype dans l’évaluation du nerf optique et les relations entre le flux sanguin rétinien et le glaucome, maladie très fréquente du nerf optique.

Avec cet équipement hors du commun
, les ophtalmologues du CHU pousseront plus loin leurs recherches cliniques sur les grandes pathologies oculaires. L’impact de maladies générales comme le diabète, la sclérodermie et l’hypertension artérielle sera également abordé.

AO-LDV pour adaptive optique – laser Doppler velocimetry : une innovation franco-suisse
Doté d’une capacité de mesures simultanées du diamètre des vaisseaux et de la vitesse des globules rouges, le système AO-LDV fournit une approche structurelle et fonctionnelle de haute résolution des vaisseaux rétiniens. Les grands vaisseaux rétiniens mesurent environ 100 à 120 microns de diamètre, le système optique a une résolution de 1,6 microns par pixel ce qui permet de visualiser la paroi des vaisseaux.
Sous l’impulsion du Pr Christophe Chiquet du CHU de Grenoble, des chercheurs de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (Pr Martial Geiser, HES-SO) ont ajouté un système basé sur la technique de vélocimétrie laser Doppler sur un système d’imagerie en haute résolution basée sur l’optique adaptative, développée par l’industriel Imagine Eyes (Nicolas Chateau, Orsay, France). Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier de Novartis Pharma, France, dans le cadre de son partenariat d’aide à la recherche en ophtalmologie.

L’AO-LDV complète très utilement la plateforme d’étude du flux sanguin oculaire qui dispose déjà d’appareils de mesure pour la mesure du flux sanguin au niveau du nerf optique et de la choroïde. Ces prototypes font l’objet de présentation dans les congrès internationaux et les journaux scientifiques

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.