Un nouvel espace d’accueil pour les malades.

La maison associative de la santé a ouvert un nouvel espace d'accueil au sein du CHU de RENNES. Cette structure fédère 52 associations de santé qui accompagnent les personnes malades ou handicapés et leurs familles (maladies génétiques, neurologiques, cancer, alcool, santé mentale, soins palliatifs, deuil...). Elle est véritablement le porte parole des usagers de la santé et le relais d'associations d'usagers de la santé. Cette reconnaissance s'est vue confirmer par la signature d'un contrat de mission avec la ville de Rennes dès 1990, renouvelé en 1994 et en 2002.

La maison associative de la santé a ouvert un nouvel espace d’accueil au sein du CHU de RENNES. Cette structure fédère 52 associations de santé qui accompagnent les personnes malades ou handicapés et leurs familles (maladies génétiques, neurologiques, cancer, alcool, santé mentale, soins palliatifs, deuil…). Elle est véritablement le porte parole des usagers de la santé et le relais d’associations d’usagers de la santé. Cette reconnaissance s’est vue confirmer par la signature d’un contrat de mission avec la ville de Rennes dès 1990, renouvelé en 1994 et en 2002.

Quinze associations assureront désormais leur permanence du lundi au samedi sur le site du CHU qui officialise ainsi ses relations privilégiées de partenariat avec la Maison Associative de la Santé. Lieu d’échanges, de conseils, d’information, de forum, ce point accueil est ouvert à tout public, signe de la volonté que le CHU entend donner à l’expression des usagers dans le fonctionnement de ses établissements. Ce lieu d’écoute et d’accompagnement permet également de rompre l’isolement des malades et de leurs familles et de favoriser les relations soignants-soignés.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.