Un réseau lorrain pour la prise en charge du diabète et de l’obésité

La Maison du Diabète et de la Nutrition de Nancy et Meurthe et Moselle (MDN Nancy-54) allie la qualité d'accueil d'une "maison" à l'efficacité d'un réseau. Ses missions s'adressent à tous les publics : informer, éduquer, former et aider dans la lutte contre les maladies métaboliques chroniques en particulier l'obésité et le diabète. Son efficacité repose sur les compétences d'une équipe pluridisciplinaire. La MDN Nancy- 54 affiliée à l'Association Nationale de Coordination des REseaux Diabète (ANCRED) permet aux médecins de ville d'accéder à de nouveaux moyens d'éducation thérapeutique jusque-là concentrés à l'hôpital.

La Maison du Diabète et de la Nutrition de Nancy et Meurthe et Moselle (MDN Nancy-54) allie la qualité d’accueil d’une « maison » à l’efficacité d’un réseau. Ses missions s’adressent à tous les publics : informer, éduquer, former et aider dans la lutte contre les maladies métaboliques chroniques en particulier l’obésité et le diabète. Fondée par le Pr Olivier Ziegler, responsable du service de diabétologie et nutrition au CHU de Nancy, son efficacité repose sur les compétences d’une équipe pluridisciplinaire. La MDN Nancy- 54 affiliée à l’Association Nationale de Coordination des REseaux Diabète (ANCRED) permet aux médecins de ville d’accéder à de nouveaux moyens d’éducation thérapeutique jusque-là concentrés à l’hôpital.

A la demande des médecins traitants, la MDN Nancy-54 met en place des ateliers d’information et d’éducation thérapeutique animés par des infirmiers, des diététiciens, des kinésithérapeutes, des éducateurs sportifs, des podologues formés à cette mission. Ils sont également décentralisés dans les quartiers de l’agglomération nancéienne et sur d’autres bassins de vie comme Pont-à-Mousson ou Saint-Nicolas-de-Port à quelques kilomètres de Nancy. Les thèmes portent sur l’alimentation, l’activité physique, les maladies concernées et leurs complications, les principes des différents traitements et sur des sujets plus techniques comme l’auto-surveillance glycémique ou la mise en place d’une insulinothérapie.

La MDN Nancy-54 est aussi un réseau de soins et d’éducation thérapeutique qui organise la circulation des informations, l’évaluation des actions à travers des outils de suivi simples (bilan annuel, carnet de bord) et la formation des personnels de santé médicaux et paramédicaux. Le réseau permet également l’accès à des soins mal remboursés, en particulier les soins de podologie pourtant incontournables chez le sujet diabétique. L’accès au réseau de la Maison du Diabète et de la Nutrition se fait sur simple ordonnance du médecin au nom du patient adressée à la MDN Nancy-54 (courrier, fax ou via le patient). Le réseau rassemble des médecins, infirmières, pharmaciens, diététiciens, pédicures-podologues, kiné, psychologues, éducateurs sportifs, l’Association Lorraine d’Aide aux Diabétiques, collectivités locales, établissements, institutions, organisations et une structure d’évaluation : l’Ecole de Santé publique.

En partenariat avec d’autres réseaux lorrains, la MDN-Nancy 54 dispose d’outils de promotion de santé et d’éducation utilisables par l’ensemble des soignants concernés par ces pathologies. Une fédération de structures permet de mutualiser certains outils ou certaines actions au niveau de la Lorraine : LORDIAMN (Lorraine Diabète Maladies Métaboliques et Nutrition). Un réseau transfrontalier du diabète a également vu le jour (avec le Luxembourg, la Belgique et bientôt l’Allemagne).

Plus d’informations
Docteur Philip BÖHME
Coordonnateur médical
Maison du Diabète et de la Nutrition de Nancy et Meurthe et Moselle (MDN Nancy-54)
14, bd du 21ème Régiment d’Aviation 54000 NANCY
Tél : 03 83 39 00 26
Fax : 03 83 22 75 89
contact@mdnnancy.fr ou href= »mailto:p.bohme@chu-nancy.fr »
www.mdnnancy.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.