Un robot de téléprésence pour continuer à partager des moments en famille depuis chambre stérile à Saint-Etienne

Un robot de téléprésence en poste dans la famille d'un jeune hospitalisé en chambre stérile obéit à son pilotage à distance et maintient le lien avec ses proches. Grâce à cet équipement, adopté par le service d’onco‐Hématologie pédiatrique du CHU de Saint-Etienne, les jeunes qui suivent un traitement lourd peuvent se projeter chez eux par l'intermédiaire de ce robot sur roulettes muni d'une caméra et d'un écran. Pour le diriger depuis leur lit d'hôpital, les enfant pianotent sur les touches d'un clavier ou prennent en main les commandes d'un joy stick.

Un robot de téléprésence en poste dans la famille d’un jeune hospitalisé en chambre stérile obéit à son pilotage à distance et maintient le lien avec ses proches. Grâce à cet équipement, adopté par le service d’onco‐Hématologie pédiatrique du CHU de Saint-Etienne, les jeunes qui suivent un traitement lourd peuvent se projeter chez eux par l’intermédiaire de ce robot sur roulettes muni d’une caméra et d’un écran. Pour le diriger depuis leur lit d’hôpital, les enfant pianotent sur les touches d’un clavier ou prennent en main les commandes d’un joy stick.  
La technologie atténue le sentiment d’éloignement, ils peuvent facilement jouer avec leurs frères et sœurs discuter et se promener avec leurs parents. Ce maintien du lien familial est bénéfique pour le moral des petits malades et celui de leur famille. Les robots de téléprésence sont utilisés dans plusieurs hôpitaux et leur impact bénéfique a pu être mesuré, notamment sur l’état psychologique de l’enfant qui contribue à sa guérison. Ainsi, les jeunes patients se retrouvent moins isolés et le temps d’hospitalisation passe plus vite. Quant à leurs parents, ils ont l’impression d’avoir toujours leur enfant près d’eux.
Cette acquisition d’un montant de 8 000 € a été financée par l’Association Philanthropique de Parents d’Enfants atteints de Leucémie ou autres cancers (APPEL) et ses partenaires l’association « Violay en rose » et « La ronde des pâquerettes de Coubon ».
Le robot de téléprésence a été conçu et développé par la société villeurbannaise Awabot. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.