Un second scanner au CHU

Pour répondre à la demande croissante d'examens, le Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre vient d'acquérir un second scanner. Installé en juillet 2007, cet équipement de pointe effectue 32 coupes en une rotation complète effectuée en près d'une demi seconde.

Pour répondre à la demande croissante d’examens, le Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre vient d’acquérir un second scanner. Installé en juillet 2007, cet équipement de pointe effectue 32 coupes en une rotation complète d’une demi seconde.

Les applications diagnostiques d’un tel équipement concernent le cerveau, la cage thoracique, l’abdomen ou encore les os. A Pointe-à-Pitre, le scanner a été livré avec les logiciels cardiologie, d’odontologie, d’endoscopie virtuelle, de colonoscopie, de quantification des sténoses et d’analyse des nodules pulmonaires…

Le temps libéré sur un scanner permettra également de réaliser des examens plus longs notamment en radiothérapie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.