Un service d’andrologie unique en France

A Lille, on connaît l'hôpital Jeanne de Flandre pour sa prise en charge de la mère et de l'enfant mais jusqu'à présent il n'existait pas de service spécialisé dans le traitement des pathologies masculines. Le CHRU de Lille a remédié à cette lacune en créant, en janvier 2001, un service entièrement dédié à l'andrologie au sein de l'hôpital Albert Calmette.

Qu’est-ce que l’andrologie

L’andrologie est une discipline médicale qui étudie l’appareil génital masculin.
« Quand il vous arrive d’annoncer à un homme qu’il ne pourra jamais avoir de descendance, il est préférable de disposer de locaux chaleureux où le patient ases repères. Il doit pouvoir se sentir en confiance lorsqu’il s’agit de parler de ses difficultés sexuelles ou d’apprendre une mauvaise nouvelle » confirme le Dr Rigot.

Traiter les problèmes masculins

Aujourd’hui 1 couple sur 7 rencontres des difficultés pour avoir un enfant. Dans 50% des cas, c’est l’homme qui est en cause. L’andrologie permet d’aider ces couples mais aussi les quelques 20% d’hommes rencontrant des difficultés sexuelles de gravité variable.

La qualité du service, maître mot de l’équipe

Des locaux conviviaux, un accueil personnalisé, une écoute attentive, une prise en compte des aspects humains et psychologiques des consultants telles sont les atouts du service
Avec une durée moyenne des consultations qui varie entre 30 et 45 minutes, l’équipe marque sa préférence pour la qualité de la prise en charge plutôt que pour la quantité de patients reçus. Et la formule remporte un franc succès puisque 2000 patients ont été reçus la première année.

L’aménagement intérieur adapté aux personnes à mobilité réduite

L’unité est constituée de deux salles de consultation, d’une salle de prélèvement infirmier, d’une chambre de soins externes. La proximité du service de spermiologie facilite lui aussi l’accueil et les soins des patients. Quant aux interventions chirurgicales, elles sont effectuées à l’hôpital Claude Huriez.
La totalité du service est adaptée aux personnes à mobilité réduite, point important lorsque l’on sait que 20% des consultants en andrologie ont des problèmes moteurs (de type sclérose en plaque ou autre pathologie invalidante)

L’équipe du service

L’équipe est constituée un chef de service, d’un cadre infirmier supérieur, de deux infirmières à mi-temps, de médecins attachés 4 fois par semaine et de deux secrétaires.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.