Une ambulance de réanimation pour le Liban

jeudi 10 août 2006, une ambulance de réanimation offerte par l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille a quitté le port autonome de Marseille pour rejoindre le Liban.

Répondant à l’appel du ministère de la Santé adressé aux Centres hospitaliers universitaires (CHU) pour venir en aide au Liban, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille a fait don d’une ambulance équipée pour la réanimation des blessés.

Cette Unité Mobile Hospitalière (UMH) a embarqué jeudi 10 août au Port Autonome de Marseille, sur le « Cap Camarat », dans le cadre de l’opération « Un bateau pour le Liban ».

Le bateau , mis à disposition de la France par la société de transport maritime CMA-CGM, rallie Beyrouth avec à son bord un chargement constitué de matériel d’aide humanitaire réuni par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial, le Haut comité aux réfugiés de l’ONU, plusieurs organisations humanitaires (Médecins du Monde, le Secours populaire…) ainsi que plusieurs pays européens.

En outre, deux spécialistes de la Cellule d’urgence médico-psychologique 13, située à la Timone, ont participé à l’accueil de Français rapatriés du Liban à l’aéroport de Roissy : le Dr Jean-Marie Lançon, psychiatre, et Sandrine Magagli, psychologue.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.