Une démarche culturelle bien engagée

Les actions culturelles contribuent à améliorer la prise en charge du patient. Au-delà, elles représentent un moyen d'accompagner les transformations de l'institution dans sa culture propre et dans son rapport à l'environnement. A ce titre, la culture a été intégrée dans le nouveau Schéma Régional d'Orientation Sanitaire (SROS 3). Zoom sur 5 projets mis en oeuvre par le CHU en 2006 et qui concernent aussi bien les patients que le personnel…

Les actions culturelles contribuent à améliorer la prise en charge du patient. Au-delà, elles représentent un moyen d’accompagner les transformations de l’institution dans sa culture propre et dans son rapport à l’environnement. A ce titre, la culture a été intégrée dans le nouveau Schéma Régional d’Orientation Sanitaire (SROS 3). Zoom sur 5 projets mis en oeuvre par le CHU en 2006 et qui concernent aussi bien les patients que le personnel…

« Le temps retrouvé » sensibilise les personnes prises en charge par le pôle Gériatrie du CHU de Saint-Etienne à l’histoire de l’industrie stéphanoise au travers d’une part des expositions permanentes ou temporaires du Musée d’Art et d’Industrie et d’autre part la réalisation d’un recueil de mémoires sur la base des témoignages des patients du pôle Gériatrie ayant travaillé dans le ruban, les armes et les cycles.

« Lecture à l’hôpital » éveille les patients du pôle Gériatrie à la littérature et au théâtre à travers des lectures animées par les élèves du centre dramatique national de la Comédie de Saint-Etienne et mises en voix par un metteur en scène. Ces séances sont suivies d’une discussion. La présentation d’un spectacle dans l’enceinte de l’hôpital la Charité pourrait apporter un nouveau développement à ce partenariat. Un projet de chorale avec le pôle Psychiatrie est en voie d’être formalisé.

« Conservation et mise en valeur du patrimoine hospitalier » dresse un inventaire précis des objets, documents écrits, peintures et mobiliers conservés par le CHU et la prise de mesures conservatoires en lien avec les conservateurs du Musée d’Art et d’Industrie et des Archives départementales. Il s’agit à terme de mettre en place une dynamique autour de ce patrimoine pour le rendre vivant et le mettre en valeur.

« N’oublions pas nos bagages… le CHU rassemble ses souvenirs pour créer l’avenir ». Conduit par l’association La Tuatha – en lien avec le conservateur du Musée d’Art et d’Industrie, ce projet vise à accompagner les personnels dans le cadre du regroupement des activités de Médecine, Chirurgie et Urgences au CHU-Hôpital Nord, via la création d’une fresque dans les nouveaux bâtiments au CHU-Hôpital Nord. Les agents seront étroitement associés à sa réalisation au travers d’un grand concours arts graphiques.

– Enfin, pour rendre plus accueillant les services prenant en charge des enfants et faciliter l’identification et l’accès au secteur Mère-Enfant, le CHU aidé par l’Ecole Supérieure d’Art et Design de Saint-Etienne (auparavant Ecole Régionale des Beaux Arts de Saint-Etienne) personnalisera la signalétique du pôle Mère-Enfant.

Depuis 2002, dans le cadre de l’appel à projets « culture et hôpital », le CHU de Saint-Etienne a développé des actions communes avec des structures culturelles et artistiques locales. Aujourd’hui, ces projets s’inscrivent dans une politique culturelle pérenne dont les principaux axes ont été approuvés par le conseil d’administration en janvier 2006. L’engagement du CHU de Saint-Etienne lui a permis de bénéficier d’une aide contractuelle 2006/2008 au titre de la nouvelle convention « culture et hôpital » -signée en mai 2006 – par l’Agence Régionale de l’Hospitalisation, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et la région Rhône-Alpes.

D’après un article d’Isabelle Zedda – chargée de communication

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.