Une éthique de l’hospitalité et du soin

Selon le philosophe Paul Ricoeur, l'éthique est « la visée de la vie bonne, avec et pour autrui, dans des institutions justes ». Vaste problématique, qui en soulève mille autre, et concerne au quotidien tous les personnels hospitaliers, soignants ou non, dans ce collectif humain qu'est le CHRU de Lille. La question des valeurs, de l'éthique de l'hospitalité et du soin, fait sens dans le Projet d'Etablissement du CHRU au travers d'une démarche innovante : la mise en place d'un groupe de travail «Ethique et valeurs ». Ce groupe, loin d'émettre des recommandations éthiques, ni de se substituer aux professionnels, a pour rôle de proposer des actions pour une dynamique de réflexion, et de partage des valeurs au sein de la structure.

Selon le philosophe Paul Ricoeur, l’éthique est « la visée de la vie bonne, avec et pour autrui, dans des institutions justes ». Vaste problématique, qui en soulève mille autre, et concerne au quotidien tous les personnels hospitaliers, soignants ou non, dans ce collectif humain qu’est le CHRU de Lille.

La question des valeurs, de l’éthique de l’hospitalité et du soin, fait sens dans le Projet d’Etablissement du CHRU au travers d’une démarche innovante : la mise en place d’un groupe de travail «Ethique et valeurs ». Ce groupe, loin d’émettre des recommandations éthiques, ni de se substituer aux professionnels, a pour rôle de proposer des actions pour une dynamique de réflexion, et de partage des valeurs au sein de la structure.

L’information sur les risques génétiques, l’accompagnement de fin de vie, l’euthanasie, le refus du traitement sont autant de sujets d’actualité qui nous touchent, nous questionnent, nous effraient peut être. Ce rapport à la vie, à la mort et à la maladie fait de l’hôpital un lieu où l’enjeu éthique est au premier plan. Les professionnels de santé y sont confrontés dans leurs pratiques quotidiennes.

L’article L 6111-1 du Code de la Santé publique invite les établissements de santé à mener une réflexion sur les questions éthiques posées par l’accueil et la prise en charge de malades, notamment concernant le droit à l’information et à la décision, à la désignation d’une personne de confiance et à l’accès au dossier médical.

Au CHRU de Lille, la notion d’éthique est étudiée depuis longtemps, mais la loi du 4 mars 2002, relative aux droits des malades, a accéléré la constitution d’un groupe de travail « éthique et valeurs » qui porte l’ambition d’amener chaque professionnel à développer sa réflexion et à exercer sa responsabilité éthique.

Lire le dossier de presse: www.chru-lille.fr, rubrique évènements

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.