Punaises de lits : détection plus efficace grâce au flair d’une jeune beagle

Présentes depuis 10 ans dans tous les lieux d’hébergement, les punaises de lits sont devenues un problème mondial. Non contentes de proliférer sur les matelas, ces créatures de 5 mm piquent l’homme. Délicate et complexe, l'éradication de ces envahisseurs nocturnes repose sur une détection et un repérage précis. Le CHU de Nice a eu l'idée de solliciter les meilleurs limiers... et a recruté une experte de 10 mois, une femelle beagle !

Présentes depuis 10 ans dans tous les lieux d’hébergement, les punaises de lits sont devenues un problème mondial. Non contentes de proliférer sur les matelas, ces créatures de 5 mm piquent l’homme. Délicate et complexe,  l’éradication de ces envahisseurs nocturnes repose sur une détection et un repérage précis. Le CHU de Nice a eu l’idée de solliciter les meilleurs limiers… et a recruté une experte de 10 mois, une femelle beagle  !

Le CHU de Nice est 1er hôpital de France à s’être doté de cet «outil de pointe» grâce à son entomologiste médical le Dr Pascal Delaunay.  Et désormais, c’est en équipe qu’ils inspectent les lieux supposés infestés de punaises de lits.
« Ficelle » revient des Etats-Unis où elle a été dressée pendant 2 mois en Floride. Son efficacité est de 95 % contre celle de l’œil averti du médecin entomologiste qui n’est que de 30 %.
Grâce à Ficelle, le Service d’entomologie du CHU de Nice excelle dans la détection du fléau de la literie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.