Une restructuration de l’AP-HM sans précédent

Le Conseil d'Administration de l'AP-HM a adopté le 19 décembre 2003 le projet d'établissement qui permet le lancement du plus vaste programme de travaux que l'AP-HM ait jamais connu. Entre 2004 et 2009 , une restructuration équivalente à la construction de 2 hôpitaux Georges POMPIDOU concernera les 4 sites de l'AP-HM. Ce qui représente au total 176 250 m² de surface de constructions. Quelque 547 millions d'euros y seront consacrés, dont 355 millions d'euros dans le cadre du plan Hôpital 2007.

Le Conseil d’Administration de l’AP-HM a adopté le 19 décembre 2003 le projet d’établissement qui permet le lancement du plus vaste programme de travaux que l’AP-HM ait jamais connu. Entre 2004 et 2009 , une restructuration équivalente à la construction de 2 hôpitaux Georges POMPIDOU concernera les 4 sites de l’AP-HM. Ce qui représente au total 176 250 m² de surface de constructions. Quelque 547 millions d’euros y seront consacrés, dont 355 millions d’euros dans le cadre du plan Hôpital 2007.Ces travaux importants ont été programmés pour d’une part mettre en sécurité les bâtiments et d’autre part construire des locaux adaptés à une médecine d’avenir. Ce programme correspond à la première tranche du plan stratégique prévu pour les 20 prochaines années.

Présentation détaillée des opérations immobilières

HÔPITAUX SUD
1. Construction d’un bâtiment de psychiatrie qui accueillera les services de psychiatrie de La Timone, qui doivent être détruits. Ce bâtiment accueillera trois secteurs de psychiatrie hospitalo-universitaire.
2. Construction d’un service de gériatrie Devant la carence importante des capacités d’hospitalisation des personnes âgées il était nécessaire de prévoir un pôle gériatrique. Ce pôle s’enrichira d’une équipe mobile gériatrique et de places d’hospitalisation de jour.
3. Construction d’un secteur de santé publique Ce pôle aura plusieurs missions : Recevoir les associations de malades, Eduquer les professionnels, les patients et leur famille sur les thèmes de santé Effectuer des recherches dans le cadre de la santé publique, Réaliser des actes de dépistage et de prévention

HOPITAL DE LA CONCEPTION
1.Construction d’un bâtiment provisoire de néonatologie dans l’attente de la construction du pôle mére/enfant sur le site de la Timone .
2. Extension provisoire des urgences pour accueillir provisoirement les patients régulés par le SAMU dans l’attente de l’installation du service d’urgences de la Timone et du transfert des urgences des hôpitaux Sud
3.Extension du service néphrologie. Elle permettra de regrouper l’ensemble des postes d’hémodialyse de l’AP-HM
4.Construction d’un bâtiment d’hospitalisation, de psychiatrie et d’un campus informatique Ces constructions vont servir à accueillir les service psychiatrie et informatique de la Timone qui vont être remplacés par de nouvelles structures.

HOPITAL DE LA TIMONE
1.Création d’un pôle parent/enfant qui sera destiné à regrouper toutes les activités diagnostiques et thérapeutiques concernant la mère et l’enfant. Il accueillera les services de gynécologie, d’obstétrique, d’assistance médicalisée à la procréation, les laboratoires de génétique, la néonatologie, la réanimation pédiatrique et les services de chirurgie et de médecine pédiatriques.
2. Création d’un bloc médico-technique et d’un service d’accueil des urgences Opération prioritaire du projet d’établissement, cette création va regrouper l’ensemble des blocs opératoires du secteur Centre. La construction de ces blocs va être réalisée aux normes d’hygiène et de sécurité les plus récentes. Ainsi l’AP-HM sera dotée d’un centre médico-technique de pointe garant de l’évolution et de la spécialisation des soins.

HÔPITAL NORD
1. Construction d’un centre de traumatologie Organisé suivant les techniques les plus modernes, ce centre permettra la prise en charge rapide des interventions chirurgicales urgentes.
2.Création d’un secteur ambulatoire Le secteur ambulatoire va permettre le regroupement, sur un site unique, de l’ensemble des activités de diagnostics ou de soins réalisées sur des patients qui pourront regagner leur domicile dans la journée . Ce secteur sera complété par un plateau d’exploration fonctionnelle permettant d’effectuer des gestes hautement techniques.
3.Création d’un service d’accueil des urgences L’agrandissement et la modification de l’organisation du service d’accueil des urgences adultes et enfants répond à la création d’activité particulièrement importante dans ce secteur géographique,
4.Construction d’un bâtiment d’hospitalisation de 4000 lits. Ce bâtiment pourra accueillir des services de médecines et de chirurgie pour compléter les capacités d’accueil de l’hôpital Nord.
5. Implantation des écoles et des centres de formation de l’AP-HM sur le site de l’hôpital Houphouët-Boigny

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.