Une salle pour accoucher le plus naturellement possible

A l'écoute des futures mères qui désirent accoucher de manière naturelle, dans un cadre chaleureux et apaisant, la maternité du CHRU de Montpellier vient d'ouvrir une salle nature. Un espace physiologique à mi-chemin entre les salles médicalisées et l’accouchement à domicile, équipé de lianes pour une meilleure gestion de la douleur, de ballons pour changer de position, de canapés et d'une baignoire propices à la détente… Dans la salle nature, toutes les commodités sont réunies pour mettre au monde un enfant, sereinement dans un environnement sûr mais peu médicalisé.

A l’écoute des futures mères qui désirent accoucher de manière naturelle, dans un cadre chaleureux et apaisant, la maternité du CHRU de Montpellier vient d’ouvrir une salle nature. Un espace physiologique à mi-chemin entre les salles médicalisées et l’accouchement à domicile, équipé de lianes pour une meilleure gestion de la douleur, de ballons pour changer de position, de canapés et d’une baignoire propices à la détente… Dans la salle nature, toutes les commodités sont réunies pour mettre au monde un enfant, sereinement dans un environnement sûr mais peu médicalisé.
Confortablement installée sur la banquette-lit, la mère se prépare  à l’accouchement. S’il le souhaite, le futur père participe à l’accompagnement, aux côtés de sa compagne (préparation en haptonomie, sophrologie, hypnose). Pour profiter des bienfaits antalgiques et décontractants de l’eau, un bain de relaxation est proposé. Il favorisera l’avancée du travail. La « salle nature » dispose également d’une table d’accouchement large, adaptée aux différentes positions d’accouchement. Le matériel médical s’intègre discrètement dans l’environnement, pour une sécurité optimale. L’espace est intégré au bloc des naissances, pour une prise en charge rapide en cas de complication.
L’accent est mis sur l’autonomie de la maman
Contrairement aux accouchements « traditionnels », les futures mères bénéficient d’une autonomie. Pendant le travail, elles peuvent se déplacer dans un rayon de 100 m grâce à la télémétrie et sont également libres de prendre un bain à tout instant. Les premiers soins du bébé sont assurés dans la « salle nature », auprès de la maman, dans un environnement adéquat, réchauffé à l’aide d’une rampe chauffante. De même le peau à peau avec le bébé est favorisé dès la naissance pour faciliter son alimentation précoce.
Après la naissance, la maman peut s’allonger sur la banquette lit près de son bébé et auprès du papa, dans une ambiance chaleureuse, similaire à un accouchement à domicile. L’éclairage modulable et les teintes de la salle nature sont apaisants et favorisent le repos après la naissance.
Indications
La salle nature accueille des femmes dont les grossesses ne présentent pas de risque pathologique.
Cette unité s’ajoute aux 5 salles d’accouchement, 4 salles de dilatation (ou de pré travail)  et  aux urgences obstétricales.
3 500 nouveau-nés voient le jour chaque année au CHRU de Montpellier. Dans cette maternité de niveau III, les équipes du Pôle Naissance et Pathologies de la Femme disposent de tous les équipements nécessaires pour prendre en charge tous types de grossesses et d’accouchements y compris les plus complexes et risqués
Près de 200 professionnels œuvrent, chaque jour, pour garantir aux mamans et aux bébés les meilleures conditions d’accueil et de sécurité lors de l’accouchement. La haute qualification des équipes de gynécologie-obstétrique et pédiatrie, ainsi que le haut niveau des équipements permettent d’offrir à toutes les mamans et à tous les enfants la meilleure prise en charge possible au moment de l’accouchement et durant les premiers jours de leur vie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.