Urgences : des médecins généralistes de permanence au CHU, le week-end et les jours fériés

Depuis le samedi 10 novembre 2018, les médecins généralistes de la maison médicale de garde - CARL* ont intégré les locaux du Centre Urgences Réanimations du site Pontchaillou (CHU de Rennes) où ils accueillent les patients, adultes et enfants, le week-end et les jours fériés. Jusqu'alors située à l'extérieure des urgences, la maison médicale reçoit 60% de patients en flux spontané. Son implantation au cœur névralgique du CHU va faciliter leur accès à une consultation de médecine générale, contribuer à désengorger les urgences générales et fluidifier le parcours du patient.

Depuis le samedi 10 novembre 2018, les médecins généralistes de la maison médicale de garde – CARL* ont intégré les locaux du Centre Urgences Réanimations du site Pontchaillou (CHU de Rennesoù ils accueillent les patients, adultes et enfants, le week-end et les jours fériés. Jusqu’alors située à l’extérieure des urgences, la maison médicale reçoit 60% de patients en flux spontané. Son implantation au cœur névralgique du CHU va faciliter leur accès à une consultation de médecine générale, contribuer à désengorger les urgences générales et fluidifier le parcours du patient.  
Concrètement, un patient se présentant aux urgences peut être adressé, après décision médicale, à la maison médicale de garde tout comme un patient, reçu dans le cadre d’une consultation de médecine générale, pourra être ré-adressé, suite à un diagnostic aux urgences du CHU. Un patient peut également de présenter directement et de manière spontanée.
Dans ce cadre, le centre 15 continuera à orienter les patients vers l’ensemble des dispositifs, dont la maison médicale de garde à la quelle 
Pour les patients, cette nouvelle organisation répond à la volonté d’améliorer l’efficience du parcours de soins des patients et de proposer, au sein même des urgences, des consultations de médecine générales sans rendez-vous. 
Pour les médecins généralistes, il s’agit de renforcer l’esprit d’équipe et de collégialité entre tous les professionnels des urgences et d’assurer la sécurité des médecins généralistes dans leur exercice. 
Pour le CHU, ce dispositif s’intègre dans la réflexion menée avec tous les acteurs de santé du territoire sur la gestion des flux patients non programmés et ce, particulièrement le week-end et les jours fériés.
Créée en 2001, la maison médicale de garde propose aux patients un accès simple, court et rapide à un médecin généraliste le samedi de 12h à 20h et le dimanche ou jours fériés de 8h à 20h. Désormais située dans un espace dédié au sein du hall d’accueil des urgences adultes de Pontchaillou, la maison médicale de garde comprend une salle d’attente et deux salles de consultations. 

MAISON MEDICALE DE GARDE – CARL
ouverte le samedi de 12h a 20h – dimanche et jours féries de 8h à 20h
tel : 02 23 30 33 33
Centre-Urgences réanimations – Accès Porte B – Pontchaillou – CHU de Rennes

*CARL : Centre d’Accueil à Répartition Libérale

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.