Urgences pédopsychiatriques au coeur des XIXèmes Journées de l’AFERUP

Les 28 et 29 mars se dérouleront au Centre des congrès de St-Etienne les journées de l'AFERUP. Ces journées sont organisées cette années par le Pr Catherine Massoubre, chef du service des Urgences psychiatriques du CHU, autour du thème « enfants, adolescents et urgences psychiatriques ».

Les 28 et 29 mars se dérouleront au Centre des congrès de St-Etienne les journées de l’AFERUP. Ces journées sont organisées cette années par le Pr Catherine Massoubre, chef du service des Urgences psychiatriques du CHU, autour du thème « enfants, adolescents et urgences psychiatriques ».

L’augmentation des consultations d’urgence en psychiatrie de l’enfant et surtout de l’adolescent, ainsi que la complexité de certaines de ces situations ont fait proposer pour la 1ère fois le thème des urgences pédopsychiatriques pour les journées de l’Association Francophone pour l’Etude et la Recherche sur les Urgences Psychiatriques.
Ces consultations urgentes ne correspondent pas aux seules urgences psychiatriques, mais également aux urgences psychologiques avec leur dimension sociale éventuelle. Elles demandent une réponse adaptée, parfois déterminante pour l’avenir du patient.

Durant ces deux journées seront abordés les modes d’organisation des soins avec une réflexion autour de la nécessité ou non de dispositifs spécifiques tant hospitaliers qu’ambulatoires, le point de vue de pédiatres et pédopsychiatres d’urgence, ainsi que celui des institutions recevant des enfants et adolescents, sans oublier la place des magistrats. Certains aspects cliniques seront traités comme par exemple les tentatives de suicide, les conduites à risque, les situations de claustration à domicile et les situations médico-légales.

Ces réflexions permettront de dégager des orientations afin d’améliorer l’organisation des urgences pédopsychiatriques sur le territoire national et de favoriser une meilleure compréhension et donc collaboration entre les différents professionnels du champ sanitaire, social et judiciaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Fumagilline, itinéraire d’une réapparition

L’information a été reprise par plusieurs médias. Pour soigner un jeune patient, les Hospices Civils de Lyon ont recréé un médicament disparu de la circulation : la fumagilline. Si ce dernier fait office de remède miracle, sa fabrication tient davantage de l’abnégation des équipes du CHU qui, à l’heure actuelle, se battent pour en pérenniser la production.

Dossier : L’endométriose

En Janvier 2022, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre l’endométriose, maladie gynécologique mieux connue depuis quelques années et qui touche aujourd’hui une femme sur dix. Notre dossier.

Urgences : “La régulation médicale apparaît comme une solution pertinente pour garantir la qualité de la prise en charge”

Responsable d’une “mission flash” d’un mois pour les urgences – déjà contestée par plusieurs organisations qui craignent un énième rapport sans réelle traduction en actes -, François Braun était présent quelques jours auparavant au Salon Santexpo pour parler du Services d’accès aux soins. Le Chef du pôle Urgences santé mentale au CHR de Metz-Thionville et président de Samu-Urgences de France voit dans le SAS, déjà déployé sur vingt-deux sites pilotes en France, qu’il une solution de désengorgement efficace des urgences. Explications.