Urgences pédopsychiatriques au coeur des XIXèmes Journées de l’AFERUP

Les 28 et 29 mars se dérouleront au Centre des congrès de St-Etienne les journées de l'AFERUP. Ces journées sont organisées cette années par le Pr Catherine Massoubre, chef du service des Urgences psychiatriques du CHU, autour du thème « enfants, adolescents et urgences psychiatriques ».

Les 28 et 29 mars se dérouleront au Centre des congrès de St-Etienne les journées de l’AFERUP. Ces journées sont organisées cette années par le Pr Catherine Massoubre, chef du service des Urgences psychiatriques du CHU, autour du thème « enfants, adolescents et urgences psychiatriques ».

L’augmentation des consultations d’urgence en psychiatrie de l’enfant et surtout de l’adolescent, ainsi que la complexité de certaines de ces situations ont fait proposer pour la 1ère fois le thème des urgences pédopsychiatriques pour les journées de l’Association Francophone pour l’Etude et la Recherche sur les Urgences Psychiatriques.
Ces consultations urgentes ne correspondent pas aux seules urgences psychiatriques, mais également aux urgences psychologiques avec leur dimension sociale éventuelle. Elles demandent une réponse adaptée, parfois déterminante pour l’avenir du patient.

Durant ces deux journées seront abordés les modes d’organisation des soins avec une réflexion autour de la nécessité ou non de dispositifs spécifiques tant hospitaliers qu’ambulatoires, le point de vue de pédiatres et pédopsychiatres d’urgence, ainsi que celui des institutions recevant des enfants et adolescents, sans oublier la place des magistrats. Certains aspects cliniques seront traités comme par exemple les tentatives de suicide, les conduites à risque, les situations de claustration à domicile et les situations médico-légales.

Ces réflexions permettront de dégager des orientations afin d’améliorer l’organisation des urgences pédopsychiatriques sur le territoire national et de favoriser une meilleure compréhension et donc collaboration entre les différents professionnels du champ sanitaire, social et judiciaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.