Vers une coopération étroite entre les médecins libéraux de l’Océan Indien et le CHU

Le CHU et l’unité de formation et de recherche (UFR) Santé de La Réunion s’engagent aux côtés de l’Union Régionale des Professions de Santé (URPS) ‐ Union Régionale des Médecins Libéraux de l’Océan Indien (URMLOI) à resserrer les liens avec la médecine de ville. Objectifs : offrir à la population réunionnaise un parcours clinique plus efficient et des actions de prévention mieux coordonnées grâce à de nouvelles coopérations entre médecine de ville et hospitalière tant dans les domaines du soin que de la recherche-innovation et de l’enseignement.

Le CHU et l’unité de formation et de recherche (UFR) Santé de La Réunion s’engagent aux côtés de l’Union Régionale des Professions de Santé (URPS) ‐ Union Régionale des Médecins Libéraux de l’Océan Indien (URMLOI) à resserrer les liens avec la médecine de ville. Objectifs : offrir à la population réunionnaise un parcours clinique plus efficient et des actions de prévention mieux coordonnées grâce à de nouvelles coopérations entre médecine de ville et hospitalière tant dans les domaines du soin que de la recherche-innovation et de l’enseignement.

Cette ouverture, entérinée par une convention‐cadre signée le 19 décembre 2012, se concrétise d’ores et déjà par l’octroi d’un siège à un représentant des médecins libéraux au sein du Conseil de Surveillance du CHU. Le renforcement des liens se poursuivra par la création d’une commission paritaire comprenant six médecins libéraux et six représentants du CHU ; instance propice à l’instauration d’un dialogue permanent et préalable indispensable à la constitution progressive d’une Communauté Océan Indien Médecine libérale – CHU.

Ce partenariat innovant entre un URPS‐ML, un CHU et une UFR Santé s’inscrit dans le cadre des orientations tracées par le Projet régional de santé établi par l’Agence de santé de l’Océan Indien. 
 
Le CHU de la Réunion en bref – www.chu‐reunion.fr
Le Centre Hospitalier Universitaire de la Réunion est né suite à la fusion le 1er janvier 2012 du Centre Hospitalier Félix Guyon (St Denis) et du Groupe Hospitalier Sud Réunion (St Pierre), et à la signature d’une convention hospitalo‐universitaire le 29 février 2012 avec l’UFR Santé de l’Université de la Réunion.
En 2011, il a accueilli 117.000 passages aux Urgences, effectué 4.800 sorties SMUR, assuré 250.000 consultations externes et 500.000 journées d’hospitalisation. 6.600 naissances ont été comptabilisées, le situant ainsi au quinzième rang des CHU français en termes d’activité. Le CHU, c’est aussi 770 médecins et internes, ainsi que 5.300 personnels non‐médicaux.
 
Contacts presse :
Pour le CHU
David GRUSON ‐ directeur général ‐ 06 92 87 58 42 ‐ secretariat.dg@chu‐reunion.fr
Frédérique BOYER – chargée de communication – 06 92 67 65 44 – frederique.boyer@chu-reunion.fr

Pour l’URPS URMLOI
Dr François RAHMANI‐ Président de l’URPS URMLOI – 0262 42 33 76‐ secrétariat : urml@urmlreunion.net‐ site internet : www.urmloi.net

Pour l’UFR Santé et l’Université de La Réunion
Pr Pascale GUIRAUD – Doyen – 0692436391 – sante‐direction@univ‐reunion.fr
Christelle LETELLIER – Chargée de Communication de l’Université de La Réunion – 0692294556. ‐ christelle.letellier@univ‐reunion.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.