Victimes de violences conjugales : un accueil unique pour le Finistère

Depuis le 3 février 2009 le CHU de Brest dispose d'une unité d'accueil d'adultes victimes de violences conjugales et familiales. Lieu spécialisé et unique pour tout le département du Finistère, l'unité se situe au sein du service des urgences adultes à l'hôpital de la Cavale Blanche.

Depuis le 3 février 2009 le CHU de Brest dispose d’une unité d’accueil d’adultes victimes de violences conjugales et familiales. Lieu spécialisé et unique pour tout le département du Finistère, l’unité se situe au sein du service des urgences adultes à l’hôpital de la Cavale Blanche.

Soucieux de mettre en confiance ces patientes et d’optimiser leur accompagnement médico-psycho-social, le CHU de Brest a constitué une nouvelle équipe en recrutant à mi-temps une infirmière, une assistante sociale et une psychologue. Ces postes sont financés par le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et par le Contrat Urbain de Cohésion sociale (Brest Métropole Océane et Conseil Général).

Ces trois professionnelles devront dresser un état des lieux des besoins en matière d’accompagnement de personnes de plus de 15 ans qui se disent victimes de violences au sein même de leur famille (élargie, recomposée, actuelle ou passée). Leur rapport est attendu pour mars 2010.

La violence conjugale : 1 décès tous les deux jours
« Notre grande honte à tous est que dans un pays comme la France, 1 femme décède tous les 2 jours sous les coups de son compagnon. » Valérie Létard, Secrétaire d’Etat à la Solidarité.

410 000 femmes majeures ont déclaré avoir été victimes de violences physiques de la part de leur conjoint ou de leur ex-conjoint en 2005 ou 2006

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Lyon, l’IA prédit désormais des résultats d’essais cliniques

Le 11 septembre dernier, le groupe pharmaceutique AstraZeneca a publié les résultats d’un essai clinique sur un traitement pour soigner le cancer du poumon. Jusqu’ici, tout paraît à peu près normal. Ce qui l’est moins : trois jours avant cette publication, une intelligence artificielle a permis de prédire avec justesse les résultats de ce même essai. Une grande première au niveau mondial.

AVC : COURSE CONTRE LA MONTRE AU CHU DE MONTPELLIER

Les conséquences d’un Accident Cardiovasculaire (AVC) peuvent être lourdes, voire fatales. Première cause de dépendance et troisième cause de mortalité en France, cette pathologie due à une mauvaise irrigation du cerveau fait de plus en plus de victimes. Face à cette réalité alarmante, le CHU de Montpellier a annoncé fin août la mise en place d’un nouveau plateau technique offrant aux patients un parcours de soins optimisé. Et de promettre désormais une “prise en charge en neuf minutes”.

Hépatite C : à Strasbourg, Frédéric Chaffraix dirige le service qui l’a soigné

C’est tout près de l’hôpital Civil (Hôpitaux Universitaires de Strasbourg) que nous avons croisé la route de Frédéric Chaffraix, Responsable du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales en Alsace (SELHVA). Ce service, l’homme de 42 ans le connaît bien. Car avant d’en prendre la tête – lui qui n’est pas médecin -, Frédéric l’a côtoyé en tant que patient, après avoir vécu vingt-trois ans, et sans le savoir, avec le virus de l’hépatite C. Rencontre.

Dossier : la maladie de Lyme

Dans ce dossier, nous abordons la piqure de tique et la transmission de la bactérie Borrelia, à l’origine de la très médiatisée maladie de Lyme. L’occasion, sur la base de travaux et d’études scientifiques, de démêler le vrai du faux à l’heure où les controverses et fausses informations pullulent sur internet.