Victoires de la médecine 2005 : Nantes à l’honneur

Nominé pour 4 spécialités cette année, le CHU de Nantes vient d'être primé 3 fois pour ses innovations en cardiologie (1), en cancérologie (2) et en digestif (3). Pour ces équipes et l'institution recevoir une Victoire constitue une grande satisfaction qui vient consacrer le travail accompli, souvent depuis de longues années.

Nominé pour 4 spécialités cette année, le CHU de Nantes vient d’être primé 3 fois pour ses innovations en cardiologie (1), en cancérologie (2) et en digestif (3). Pour ces équipes et l’institution recevoir une Victoire constitue une grande satisfaction qui vient consacrer le travail accompli, souvent depuis de longues années.

Cette triple récompense témoigne de l’investissement réalisé en recherche clinique et fondamentale à Nantes où les équipes se sont multipliées de manière importante ces 15 dernières années.

Le progrès des thérapeutiques actuelles découle des activités de recherche. Pour le patient, il est donc primordial que les CHU investissent fortement dans le développement de la recherche pour pouvoir demain, et parfois même dès maintenant, bénéficier d’améliorations en matière de santé.

Pour améliorer ses performances et raccourcir le temps qui sépare la découverte de son application au profit du patient, le CHU de Nantes expérimente un nouveau modèle organisationnel pour ses pôles les plus avancés au plan de la recherche.

L’institut est, rappelons-le, une entité tri-partite Inserm, CHU et Université. Son objectif est de décloisonner les savoirs et favoriser le développement de synergies entre activités de recherche, de soins et d’enseignement qui jusque-là s’effectuaient dans des structures séparées.

Ces Victoires décernées cette année à 3 des 4 instituts nantais justifient ce choix d’organisation qui devrait favoriser l’émergence de nouvelles équipes de recherche.

(1) traitement de l’infarctus du myocarde par injection intra-coronaire de cellules médullaires autologues
(2) immunothérapie adoptive par TIL dans le mélanome
(3) exploration endoscopique de l’intestin grêle : de la vidéocapsule à l’entéroscopie poussée par double ballon

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.