Visites à l’hôpital en hiver : 5 précautions pour prévenir la contagion

Grippe, bronchiolite, gastro-entérite… Pour éviter de transmettre une infection aux patients les plus vulnérables au premier desquels les enfants, les jeunes accouchées et les personnes âgées, le CHU de Saint-Etienne émet 5 recommandations à l’attention de leurs proches.

Grippe, bronchiolite, gastro-entérite… Pour éviter de transmettre une infection aux patients les plus vulnérables au premier desquels les enfants, les jeunes accouchées et les personnes âgées, le CHU de Saint-Etienne émet 5 recommandations à l’attention de leurs proches.

Les principales mesures d’hygiène à respecter  
Eviter de venir en visite à l’hôpital lorsque l’on est soi-même malade, même enrhumé ;
Porter un masque chirurgical dès l’entrée dans une unité de soins (mise à disposition de masques par le service) ;
Dans la mesure du possible, ne pas venir accompagné d’enfants. Attention : dans les unités de soins de pédiatrie, les frères et sœurs ne sont pas admis.
Limiter le nombre de visiteurs auprès des patients hospitalisés en privilégiant la cellule familiale.  En maternité, seul le conjoint, la fratrie et les grands parents sont autorisés à venir en visite.
Effectuer un lavage des mains au savon ou par friction à l’aide de solution hydro-alcoolique en arrivant dans le service ou dans la chambre et en quittant l’hôpital. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.