Voyages sur prescription !

2.5 millions de Français partent à l'étranger chaque année. 10% en reviennent malades ! La multiplication des destinations exotiques et l'attrait pour les circuits hors des sentiers battus augmentent le risque de contracter des maladies tropicales. Dans ces conditions, il n'est pas étonnant que plus de 5000 personnes contactent chaque année l'unité Santé voyage du CHU de Rouen.

2.5 millions de Français partent à l’étranger chaque année. 10% en reviennent malades ! La multiplication des destinations exotiques et l’attrait pour les circuits hors des sentiers battus augmentent le risque de contracter des maladies tropicales. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que plus de 5000 personnes contactent chaque année l’unité Santé voyage du CHU de Rouen.

A chaque appel, les médecins du service procèdent à un véritable interrogatoire pour prodiguer les meilleurs conseils « Nous leur demandons évidemment leur destination, mais aussi la saison, les activités et le mode de transport qu’ils utiliseront sur place ». Tout compte, explique le Dr Jean Philippe Leroy. Dans le service, des cartes IGN tapissent tous les murs, « nous devons connaître parfaitement notre géographie, un autre atout est d’avoir soi-même voyagé…ça aide à se mettre dans la peau de notre interlocuteur ! »

Paludisme, fièvre jaune, hépatite A, rage, dengue&répondent comme en écho à certaines destinations. Toutes ces maladies ont leur solution préventive. « Même si aujourd’hui nous sommes quelquefois confrontés à un nouveau genre de voyageur : celui qui réserve son billet à la dernière minute, pour celui-ci nous ne pouvons pas garantir une offre de soin optimale, ne serait-ce que parce que certains anticorps ne se développent que 3 ou 4 semaines après l’injection ».

Si vous faites partie des 700 millions de voyageurs qui transiteront à travers le monde cette année, n’hésitez pas à contacter le serveur vocal de Santé voyage : 02 32 88 84 48 ou à consulter le site internet www.chu-rouen.fr/cap/svhome.html. Tous deux offrent des conseils précieux pour les destinations les plus fréquentes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.