Soins d’urgence : oser pour enseigner !

Du 6 au 8 décembre 2017, plus de 500 formateurs prendront part au XXVIIe colloque national des centres d'enseignements des soins d'urgence (Cesu), à la cité des congrès de Nantes. La rencontre est organisée par leur association nationale (ANCESU) en partenariat avec le CHU de Nantes.

Du 6 au 8 décembre 2017, plus de 500 formateurs prendront part au XXVIIe colloque national des centres d’enseignements des soins d’urgence (Cesu), à la cité des congrès de Nantes. La rencontre est organisée par leur association nationale (ANCESU) en partenariat avec le CHU de Nantes.
Ce colloque biennal rassemble les enseignants-professionnels de santé des établissements hospitaliers publics de métropole et d’outre-mer. Ce grand rendez-vous est l’occasion de partager leurs expériences, leurs recherches et innovations en pédagogie, de s’informeront de l’actualité scientifique et de définir les axes de développement de l’enseignement des soins d’urgence.
Fort d’une double compétence de pédagogie et de pratique clinique, les enseignants forment plus de 200 000 acteurs en santé par an au sein des Cesu.  Ils s’attachent à répondre à l’ensemble des besoins de formation à l’urgence tant en situation quotidienne qu’en situations sanitaires exceptionnelles.  
Ce colloque aborde des thèmes pédagogiques originaux prenant en compte notamment la spécificité des publics d’apprenants, la dimension psycho-sociale, l’impact émotionnel des situations d’urgence. 
Des ateliers interactifs proposent aux enseignants d’optimiser leurs pratiques en osant de nouvelles techniques pédagogiques issues du jeu théâtral, de la réalité virtuelle, des réseaux sociaux…  
Sous le signe de l’ouverture
La parole sera donnée aux usagers enseignants, aux spécialistes  et experts nationaux et internationaux (Canada, Belgique) reconnus dans le domaine de la pédagogie.
Pour en savoir plus http://rencontres-ancesu.fr/

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Au chevet des brûlés

Il y a quinze jours, nous mettions en ligne notre reportage vidéo tourné au centre de traitement des brûlés du CHU de Nantes, l’un des huit en France à prendre en charge les adultes comme les enfants. Dans ce service, une dizaine de métiers et d’expertises se mêlent au quotidien. Nous associons aujourd’hui les mots à l’image pour mieux rendre compte de ce qu’implique le soin de la brûlure, une pathologie répandue (400 000 personnes touchées tous les ans), complexe dans sa prise en charge, violente pour les corps et les esprits. Reportage.

Arrêt cardiaque : être préparé pour sauver demain

Dans les locaux du SAMU 44 (CHU de Nantes), le Centre d’Enseignement aux Soins d’Urgences (CESU) forme les professionnels de santé aux gestes et soins d’urgence. Il y a quelques semaines, nous avons suivi une matinée intense de formation à destination d’étudiants en troisième année de médecine, centrée sur l’arrêt cardiaque. Reportage.

Renaissance des urgences de Jeanne de Flandre

Le CHU de Lille inaugure ce mois-ci ses nouvelles urgences gynécologiques et obstétricales, situées au sein de l’Hôpital Mère-Enfant Jeanne de Flandre. Au-delà de la rénovation du service, c’est l’ensemble de la prise en charge des patientes qui a été rebâtie. Un atout de plus à destination de la femme, du nouveau-né ou de l’enfant.