ZOOM sur les greffes et dons d’organes

Le troisième numéro de la revue CHERCHEURS d’Aquitaine consacré à la greffe et au don d’organes vient de sortir en collaboration avec Les Assises du Don. Sa présentation s’est déroulée lundi 19 mars en présence de Monsieur Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Président du Conseil de surveillance du CHU de Bordeaux et Alain Hériaud, Directeur général du CHU de Bordeaux.

Le troisième numéro de la revue CHERCHEURS d’Aquitaine consacré à la greffe et au don d’organes vient de sortir en collaboration avec Les Assises du Don. Sa présentation s’est déroulée lundi 19 mars en présence de Monsieur Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Président du Conseil de surveillance du CHU de Bordeaux et Alain Hériaud, Directeur général du CHU de Bordeaux.
La revue met en lumière l’excellence de la communauté scientifique, chercheurs et médecins, regroupée au sein du CHU de Bordeaux et de l’Université Bordeaux Segalen.
Les rédacteurs décrivent la chaîne de solidarité humaine qui, de l’infirmière au transplanteur en passant par l’anthropologue, favorise le développement du don et de la greffe en Aquitaine et participe à l’optimisation de la prise en charge des patients en attente de greffes puis transplantés.
Egalement au sommaire, l’efficacité de l’action du réseau CORENTAIN (Cornée Organes Enter Aquitaine), créé en 2002 sous l’impulsion du CHU de Bordeaux. Grâce à la mobilisation de ses membres, l’Aquitaine arrive en tête des régions de France pour le prélèvement d’organes.  En cinq ans, le nombre de donneurs recensés a augmenté de plus de 50 % et le nombre de donneurs prélevés de 60%. Des taux comparables à ceux de l’Espagne, pays d’Europe le plus performant avec 31 organes prélevés par million d’habitant. Le Grand Ouest est d’ailleurs la zone géographique la plus performante pour le prélèvement. Dans le cas particulier de la transplantation rénale, Bordeaux se situe dans les 5 régions les plus dynamiques de France.
Il est aussi question des nombreux laboratoires de recherche de l’université Bordeaux Segalen (virologies, biomatériaux, immunologie…) mobilisés autour de la greffe d’organes et dont les travaux publiés dans les revues scientifiques les plus prestigieuses sont décryptés au fil des pages.          
La sortie de CHERCHEURS d’Aquitaine s’inscrit dans une dynamique de débat-citoyen lancé par les Assises du Don, à l’occasion de rencontres organisées entre des professionnels et le grand public dans le cadre du développement de ses actions de communication transversales.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

CHU de Clermont-Ferrand : une pré-plainte pour dire stop aux violences conjugales

L’an dernier, un dispositif de pré-plainte simplifiée a été mis en place aux urgences de Gabriel Montpied, afin de venir en aide aux victimes de violences conjugales. Un an après, les soignants impliqués continuent d’en affiner le contenu pour plus d’efficacité. A travers ce long format, Réseau CHU revient sur la genèse de cette PPS à l’hôpital et, à travers elle, sur l’ampleur d’un phénomène de société qui touche essentiellement les femmes.

Maternité écologique : « il y avait une volonté des soignants de changer les pratiques »

Le 18 décembre 2021, la maternité du CHU de Clermont-Ferrand est devenue la première maternité de type III écoresponsable de France. Depuis, plusieurs actions et protocoles dans la prise en charge de la mère et du nourrisson ont été mis en place par ses équipes. De quels sujets parle-t-on et qu’ont-ils d’écoresponsable ? La réponse avec Emilie Blanchet, sage-femme coordinatrice du projet.