Coopérations • Partenariats • GHT

Derniers articles

GHT de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest : 7 hôpitaux fédérés sur un territoire de 1,4 million habitants

« Assurer aux patients des soins de proximité de qualité, garantir un accès à une offre de recours d’excellence, partager l’innovation au sein du territoire ». Ces ambitions sont le socle du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) qui réunit les 7 hôpitaux de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest : les centres hospitaliers Comminges-Pyrénées, de Graulhet, de Lavaur, de Muret, Gérard Marchant et les Hôpitaux de Luchon et le Centre hospitalier universitaire de Toulouse établissement support – soit au total 5 200 lits et places. Parmi les différentes filières créées au sein du groupe, une communauté psychiatrique de territoire (CPT) réunit les 3 structures concernées autour du CH Gérard Marchant.

GHT du Loiret : l’union de 9 établissements au service de 684 000 habitants

Consolider l’offre de soins de proximité pour répondre au mieux aux besoins des 684 000 habitants de leur territoire, organiser leur accès à une prise en charge graduée dans des unités de référence et de recours. Telle est l’ambition des 9 hôpitaux membres du Groupement Hospitalier de Territoire du Loiret créé par arrêté de l’Agence Régionale de Santé Centre-Val de Loire, le 1er juillet 2016. Ensemble, ils vont élaborer une stratégie de santé unique, partagée par leurs équipes médicales et paramédicales, les élus et les représentants des usagers.

Le CHU grand partenaire de la Métropole Rouen Normandie

Carte maîtresse de la Métropole, le CHU-Hôpitaux de Rouen partage les ambitions du poumon économique de la Normandie. Partenaires sur de nombreux projets en lien avec l’innovation, le développement durable, les deux entités viennent de se doter d’outils et de cadres souples afin de poursuivre leurs coopérations au bénéfice de la dynamique métropolitaine.

GHT de Loire-Atlantique (GHT 44) : une co-construction à 13

Les 13 établissements de santé publics du département de Loire-Atlantique ont fondé le groupement hospitalier de territoire 44 ; un dispositif de coordination de l’offre de soins publique au service d’une population d’1,4 million d’habitants. Le GHT 44 a pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients par une meilleure complémentarité des établissements membres, une plus grande structuration des parcours de patients et un accès facilité aux innovations médicales.

GHT Haute Bretagne : 11 hôpitaux engagés au service de 900 000 habitants

Le Groupement Hospitalier de Territoire – Haute Bretagne réunit 11 établissements publics de santé. Délimité par les villes d’Antrain et de St Brice au nord, de Redon et du Grand Fougeray au sud, de Saint Méen le Grand et de Carentoir à l’ouest et de Vitré et Fougères à l’est, le GHT est constitué du CHU de Rennes et de 10 centres hospitaliers. La création de ce CHT vient entériner des coopérations initiées de longue date.

GHT Est-Hérault et Sud-Aveyron 8 établissements unis autour du CHU de Montpellier

Les 900 000 habitants du nouveau territoire de santé de l’Est de l’Hérault et du Sud de l’Aveyron disposent désormais d’une organisation hospitalière graduée entre les 9 établissements unis au sein d’un Groupement Hospitalier de Territoire. Il s’agit des Hôpitaux du Bassin de Thau (Sète et Agde), des Centres Hospitaliers de Clermont‐l’Hérault, Lamalou‐les‐Bains, Lodève, Lunel, Millau, Saint‐Affrique, Séverac‐le‐Château et du Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier. Ces hôpitaux de proximité, de recours et de référence, proches géographiquement, entretiennent des coopérations anciennes et structurées au sein desquelles les patients ont pris l’habitude de circuler facilement.

GHT Loire : 20 établissements au service de 820 000 habitants

Au cœur de la région Auvergne Rhône-Alpes, l’hospitalisation publique de Loire, du nord de l’Ardèche et de l’ouest du Rhône change d’échelle et de périmètre. Elle vient de créer le Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Loire qu’elle place au service d’une population de 820 000 habitants Le nouveau GHT réunit 20 établissements sanitaires publics de santé : le CHU de St Etienne, structure pivot, 5 CH, 1 institut spécialisé en cancérologie et 13 Hôpitaux de proximité.
Ce rapprochement est le fruit d’une concertation approfondie

Opthalmo. : télémédecine rouennaise une réponse innovante à la pénurie de spécialistes

Première en France, un orthoptiste de l’hôpital de Neufchâtel en Bray (50km de Rouen) est désormais autorisé à réaliser des bilans visuels à l’occasion de renouvellement de lunettes. Le dispositif se déroule en deux phases, dans un premier temps l’orthoptiste reçoit le patient et effectue l’examen. Le dossier est ensuite transmis pour analyse à l’ophtalmologiste du CHU de Rouen via un système de télémédecine. L’ophtlamologiste valide médicalement les données et signe l’ordonnance.