Les collectivités territoriales

Derniers articles

80 millions d’euros de primes pour les services de soins et d’aide à domicile

«L’engagement des professionnels des services à domicile a été et demeure crucial pour prendre soin des populations vulnérables, dans un contexte de crise sanitaire exceptionnelle», c’est en ces termes que dans un communiqué commun Brigitte Bourguigon, ministre déléguée à l’Autonomie et l’Assemblée des départements de France (ADF) saluent le rôle essentiel joué par ces professionnels et confirment l’attribution à ce titre d’une «prime exceptionnelle non imposable et non soumise à prélèvements».

AP-HP : une activité en hausse en hospitalisation partielle

En octobre, la situation financière de l’AP-HP fait apparaître une activité hospitalière stable en hospitalisation complète et en hausse de plus de 2% en hospitalisation partielle. Le Conseil de surveillance de l’AP-HP s’est réuni le 19 octobre 2018, sous la présidence d’Anne Souyris, adjointe à la maire de Paris en charge de la santé et des relations avec l’AP-HP et vice-présidente du Conseil de surveillance de l’AP-HP.

« Construire ensemble une offre de soins coordonnée, de proximité et de qualité »

« Je veux que le système de santé soit un pilier de l’Etat providence du XXIè siècle », « C’est autour du patient que doit se construire la réponse des soignants, en proximité et coordonnée ». Le ton est donné dès les premières phrases par le Président de la République lors de sa présentation, ce mardi 18 septembre, de la stratégie nationale de transformation du système de santé. Il en appelle à chaque acteur et à l’intelligence collective pour bâtir une nouvelle organisation, avec une seule exigence « mettre le patient au centre et garantir à tous les Français une meilleure prévention et un accès à des soins de qualité ».

Nîmes un écosystème propice aux dispositifs médicaux

Le territoire nîmois pôle de référence pour les dispositifs médicaux, telle est l’ambition de tous les acteurs réunis lors de la 2ème édition des Rencontres « Évaluation des dispositifs médicaux » le 10 mai 2016. Dans cette stratégie d’avenir  » le CHU de Nîmes joue un rôle pivot au travers de ses activités de recherche et ses interfaces avec toutes les spécialités » a déclaré Jean-Paul Fournier, Président du Conseil de surveillance du CHU. L’établissement va d’ailleurs ouvrir en septembre 2016 la plateforme « IDIL » pour Institut du DIspositif MédicaL. IDIL s’inscrit dans un projet global de développement territorial piloté conjointement, par Nîmes Métropole, la direction du CHU et le pôle de compétitivité Eurobiomed.

Dessiner la région et les territoires de santé de demain

Alors que les décrets d’application de la loi HPST sont en cours de rédaction, Décision Santé prend le pouls de 10 métropoles et ausculte l’opinion des acteurs de terrain dans le cadre de débats professionnels et citoyens. Les consultations se dérouleront sous la vigilance experte de Pascal Maurel, Directeur général de Décision Santé, qui examinera les évolutions régionales et locales. Découvrez le calendrier des prochaines étapes…

12 millions d’euros en 10 ans,le soutien sans faille du CG13 à l’AP-HM

Avec 8 millions d’euros de subventions accordés à l’AP-HM depuis 1999 et 4 autres millions qui seront affectés au pôle de cancérologie en 2009, Jean-Noël Guérini, président du conseil général des Bouches du Rhône est venu témoigner de l’engagement fort du département en faveur de l’innovation hospitalo-universitaire. Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’hôpital Nord, le 12 octobre 2009, l’élu a précisé que « Même si le soutien aux établissements de santé ne relève pas des compétences du département (…), le conseil général met un point d’honneur à apporter sa pierre à l’édifice d’une médecine moderne et performante, à la portée de chacun ».

Les élus veulent développer une politique de santé publique

A l’heure où la loi HPST témoigne jusque dans son titre du lien entre l’hôpital, les patients, la santé et une unité géographique, les membres de l’association « Elus, Santé Publique & Territoires » (ESPT) organisent leur 7ème journée nationale sur le thème : «L’observation locale en santé », le vendredi 9 octobre 2009 à Marseille. Les villes de Béziers, Marseille, Martigues, Mulhouse, Nanterre, Saint-Quentin-en-Yvelynes et Strasbourg expliqueront comment, chacune à sa manière, elles réalisent un diagnostic local de santé et décriront les dispositifs adoptés pour lutter contre les inégalités et améliorer la santé de leurs habitants. Le Dr Laurent El Ghozi, Président de l’ESPT, Conseiller municipal délégué à Nanterre et maître d’oeuvre de cette rencontre répond aux questions de RESEAU CHU.